Accueil
Nous contacterPlan du site
Actualité
L'équipe des E.L.S.
Catalogue
A paraître
Blog des ELS
La Revue Littéraire
TV6

recherche

3615 TV6


Blog-Annuaire 3615 TV6


Ouverture antenne TV6 - 1986

[+ de vidéos]

Après la conception de Canal+ chez Havas, j’ai oeuvré, chez Publicis, à celle de TV6, La plus jeune des télés ! Au départ, cette chaîne n’était diffusée que sur un 6e réseau national qu’il fallait entièrement développer avec de nouveaux émetteurs. Peu de foyers pouvaient le recevoir. Le programme a été conçu pour s’adapter à cette montée en régime progressive, ce qui impliquait des coûts relativement bas au départ et, par conséquent, des programmes bon marché. C’est ainsi que naquit l’idée d’une télévision s’adressant à la jeunesse, adoptant sa culture et sa contre-culture. Le coeur de cette programmation était fait à partir des premiers clips français co-produits par la chaîne, de séries cultes, d’émissions "live" de plateaux, de concerts, de TOP 50, d’émissions de jeux, de films que les autres chaines boudaient et qui purent ainsi sortir des placards (le catalogue de Jean Pierre Mocky, fut diffusé entre le 1er mars 1986 et le 28 février 1987 à minuit, moment où M6 prit le relais) Il devint hype et fut racheté par Canal +.

Ayant obtenu une concession de service public de 18 ans du gouvernement de gauche, le contrat de TV6, au moment de la victoire aux élections législatives de 86 et de la nomination à Matignon de Jacques Chirac, répondant au souhait de la nouvelle majorité, fut résilié. Les deux concessions accordées pour 18 ans aux 2 opérateurs du 5e et 6e réseaux étant stoppés, on demanda aux actionnaires de négocier un nouveau tour de table. C’est ainsi que la 5, attribuée par Mitterrand à Berlusconi fut placée sous le contrôle du groupe Hersant, tandis que TV6 négociait avec la Lyonnaise des eaux dirigée par Jérôme Monod, par ailleurs secrétaire général du RPR et conseiller de Chirac.

Mes négociations avec Nicolas de Tavernost butent sur la question politique de la présidence et c’est donc Métropole Télevision sous le nom de M6 qui se voit attribuer les fréquences par la nouvelle institution "indépendante" qui vient d’être créée : la CNCL. Les actionnaires de TV6 : Publicis, Gaumont, NRJ, Gilbert Gross, ainsi que les 3 majors de l’édition musicale : Polygram, Sony et Virgin obtiennent gain de cause au Conseil d’État et seront indemnisés pour les 17 années de manque à gagner.

N’ayant aucune obligation de remettre son "parallèle-antenne" à l’INA, tous les acteurs en présence ayant intérêt à ce que cette page soit rapidement tournée, que la transition entre TV6 et M6 se passe en douceur, cette année de diffusion de la chaîne la plus originale de la télévision française fut rapidement oubliée.

30 ans après, il apparait qu’elle représente un tournant important de la société française au milieu des années 80. La nostalgie de cette période qui se manifeste, par exemple, avec le succès, 30 ans après, des artistes qui furent lancés par la combinaison de cette chaîne, de NRJ et des majors, en est un signe.

C’est pour faire revivre cette aventure complètement oubliée que je crée ce site 3615/TV6, afin de permettre à ceux qui ont vécu cette aventure d’en parler, de retrouver des témoignages, des photos, des vidéos, tandis que, de mon côté, je vais rassembler mes souvenirs pour écrire le livre qui sera publié le 1er mars 2016, pour fêter le trentième anniversaire.

Léo Scheer


Copyright
Top