Pendant ce temps là, Houellebecq tourne l'adaptation de La possibilité d'une île, ici avec Fernando Arrabal.

Les auteurs sont de plus en plus attirés par la réalisation de l'adaptation au cinéma de leurs propres oeuvres. Je pense qu'il s'agit d'un phénomène important et qu'à l'avenir les éditeurs devront devenir des producteurs. Les nouveaux moyens techniques numériques, qui permettent de faire des films avec des co?ts moindres, devraient ouvrir ce domaine à des auteurs qui jusqu'à présent, n'osaient même pas y penser. J'ai revu Eric Vuillard avant hier, il commence bientôt le tournage de son premier long métrage...