Confidences à Allah, sorti vendredi, a largement fait la preuve de sa capacité à délier les langues (ici même entre autres). J'admire la rapidité de certains lecteurs, qui en parlent déjà fort doctement. Mais il se peut qu'au milieu de tant de passion pour la littérature quelques préjugés se soient glissés. Outre le traitement radical consistant à acheter ce livre, je recommande de regarder l'entretien que Saphia m'a accordé, dans lequel elle exprime très clairement les intentions qui l'ont menée jusqu'à cette publication, et raconte l'aventure réelle de son écriture. La réalité, ce n'est pas toujours désagréable, vous verrez.