La presse a commencé à en parler, à sa manière. Afin d'accompagner le billet N? 357 de Mathieu Térence, son éditeur, je publie ici en ligne la présentation qui a été transmise aux représentants et aux journalistes du livre de Delphine Vallette : "Les femmes préfèrent les monstres." Melville. 207 pages 15 euros. Qui sera en librairie le 3 mars 2008.

Voici la confession de la femme qui aimait les hommes. En neuf chapitres et autant de portraits, la narratrice de ce roman plein d'humour évoque par le menu sa vie d'amoureuse, de l'enfance à l'?ge adulte. De son père au fils de son nouveau compagnon, en passant par son « ex », par le meilleur ami de son mari, par son copain chirurgien esthétique et par son gynécologue, elle dresse un état des lieux cocasse, touchant et un peu "vachard" de ceux avec qui, elle le concède, les rapports sont toujours faussés. En filigrane, se dessine le visage d'une jeune femme d'aujourd'hui qui finit par s'avouer que c'est, malgré tout, vers les hommes qui lui en font voir de toutes les couleurs que son cœur penche toujours.

L'AUTEUR : Delphine Vallette vit à Paris. Elle a une fille de 8 ans. Diplômée de l'École d'art de Cergy-Pontoise, elle est maquettiste aux P.U.F. Elle est aussi l'auteur d'albums pour la jeunesse aux éditions Toucan, notamment la série des « Praline ».