Nous continuons à suivre notre "Goncourt" dans ses pérégrinations planétaires. Je ne résiste pas au plaisir de mettre en ligne son dernier message. J'espère qu'il ne m'en tiendra pas rigueur.

"Cher Léo,

je t'écris de l'hôtel Talisman au Caire (où l'Ambassade de France me loge, j'aurais préféré l'Oberoi Mena House mais c'est complet).

Le Caire est la première ville qui me désarçonne. Les embouteillages y sont des chefs-d'oeuvre.

A propos de ma garde-robe: je retrouve le ticket du Pressing de la Madeleine, 12 rue de l'Arcade, 75008 Paris, téléphone 01 42 65 30 11. Accueilli par Valérie. Nombre de pièces: 16. (dont 7 tee-shirts). Numéro 45910 le 16/10/07 à 18h42...

Peux-tu sauver mes tee-shirts et les mettre dans ton coffre?

Comme prévisible, quelques phrases osées de "Trois jours chez ma mère" ont été "censurées" en arabe, malgré lui, m'a confié mon traducteur, qui se trouve être le directeur à Paris de l'Institut du Monde arabe.

Le Café Riche au Caire est fermé. Il rouvrira dans dix jours, inch'Allah. Ils annoncent que ça rouvrira dans dix jours depuis deux ans. J'ai quand même pu rentrer pour regarder. Naguib Mahfouz en avait fait son Q.G.

J'ai dîné au bord du Nil et mangé du poisson grillé pêché dans la Mer rouge.

Henri de Monfreid