"M@nuscrits" n'existe que depuis deux mois, et déjà, on s'impatiente... Il y a un petit embouteillage à la mise en ligne car j'ai demandé qu'on attende la mise en oeuvre de l'interface automatique pour continuer, et qu'il y a un petit problème technique pour que chaque auteur puisse rentrer lui même son texte dans le système flash qui permet la lecture en ligne. Mais ce n'est qu'un aspect de la phase IV qui peut commencer aujourd'hui. De quoi s'agit il? En fait c'est assez simple. Il s'agit d'une nouvelle collection des Éditions Léo Scheer qui va bientôt être lancée en librairie et qui sera réservée aux textes reçus dans ce cadre. Nous regardons avec le service commercial le nombre de titres qui pourront être publiés chaque année (à mon avis pas plus de 6 pour la première année). Nous devons définir les modalités du travail éditorial, c'est à dire de ce qui va permettre de passer du M@nuscrit en ligne au B.A.T. qui sera envoyé à l'imprimeur( j'évalue ce travail à environ 3 mois). Ma préférence va à une transparence du processus, avec les différentes phases d'évolution du texte présentées en ligne (c'est pour cela que le site Bovary m'intéresse) mais ce ne sera peut-être pas toujours possible. Le premier texte que j'ai sélectionné pour faire ce travail est "Rater mieux" de Barberine parce qu'il est "historiquement" le premier de M@nuscrits, qu'il se prête particulièrement par sa forme, son contenu, la personnalité de l'auteur, et le nombre de lectures en ligne, à ce travail expérimental d'édition.