Voici les neuf règles de la conférence identifiées par Bernard Sève dans "De trois commerces" qui pourraient servir de cadre à ce blog.

  • 1) Ne pas débattre avec les puissants.
  • 2) Ne pas débattre avec les esprits boiteux.
  • 3) Ne pas recourir aux "défaites".
  • 4) Ne pas mentir.
  • 5) Parler rond et franc.
  • 6) Accepter comme recevables toutes les propositions.
  • 7) Accepter d'être réfuté.
  • 8) Respecter par-dessus tout l'ordre "discutationnel".
  • 9) Evaluer la pertinence de l'interlocuteur et le statut de son discours.

Je souligne que ces règles s'appliquent en dehors du lien d' "Amitié". Dans la "conférence" l'interlocuteur apparaît toujours frappé d'une sorte d'anonymat "essentiel" (qui se réalise aujourd'hui avec le pseudo), non seulement il n'est pas un ami, il n'occupe aucun lieu de socialité repérable, il est le simple support de la fonction d'interlocution. Comme le précise Bernard Sève : "Les règles de la conférence jouent en dehors de toute complicité affective ou relationnelle entre les interlocuteurs. L'amitié n'est pas une condition requise pour la conférence. Il faut même dire que, différente de la philia antique, l'amitié montanienne est incompatible avec la conférence."