Je viens de recevoir cette petite merveille de Denis Grozdanovitch réalisée à partir de ces joyaux oubliés du Littré. Exemple, p 171 :

Patafioler.

Lorsqu'il eut finalement acquis la conviction que les désagréments survenus depuis un certain temps dans sa vie représentaient, de quelque manière, une punition divine pour sa forfaiture masquée, il prit conscience qu'en fin de compte le bon Dieu l'avait bel et bien patafiolé.

LITTRÉ : Terme populaire qui n'est guère usité que dans cette phrase : Que le bon Dieu te patafiole, que le diable te patafiole, c'est à dire te confonde. "Adieu, dit M. de Maillebois, et que le bon Dieu vous patafiole! - Patafiole! reprit M. de Vaugelas, abasourdi du souhait et du mot; patafiole! répéta-t-il sans trouver rien à répondre, tant l'expression était exorbitante" Fr Soulier, La nièce de Vaugelas, 2.

COMMENTAIRE : É chaque défaite sportive, échiquéenne, à chaque revers amoureux, à chaque déconvenue dans l'existence, je dois admettre que j'ai eu exactement cette étrage impression d'avoir été patafiolé par le destin.