J'espère que tout le monde aura remarqué et admiré cette "couverture-concept" inspirée de notre travail avec Jean-Pierre Raynaud à qui elle rend hommage. Je repense à ce magnifique roman où Hélène Bessette "évoque son exil en Suisse à la recherche d'un pays moins hostile à ce qui est considéré comme une activité marginale ' l'écriture" en lisant cet article de Rue89 qu'elle aurait peut-être aimé (avec une illustration également "concept"). Je ne sais pas si c'est depuis que F.W. réside à Lausanne, mais il se passe des choses dans ce pays. Je ne parle pas que de cet engouement national qui fait fleurir ces couleurs sur toutes les librairies (parait-il) ni du "raidissement" que traduisent les projets soumis au votes. Dans son article, Robert Zimmerman nous explique que "le pays des matins calmes et des soirs paisibles est secoué par une histoire rocambolesque d'élu du peuple pris en flagrant délit de "coke attitude". Xavier Bagnoud, 40 ans, marié, député démocrate-chrétien (PDC), au parlement du canton du Valais, s'est en effet fait pincer le nez dans le sachet de poudre. Dans une vidéo distribuée à différents médias, on peut voir le Valaisan de droite, nu comme un ver. L'homme du parti de la famille raconte à une femme, qui le filme avec son téléphone, qu'il a acheté sa poudre "chez les Blacks à Lausanne". Il dessine ensuite une ligne sur une table et la sniffe." (Je n'ai pas retrouvé la vidéo sur le net, ce qui représente, en soi, une étrangeté supplémentaire.)