Nous en étions aux premiers chapitres du "conte" d'Éric Vigne : Le livre et l'éditeur, et nous avions commencé à faire des calculs : pour un livre vendu 10 â?¬ HT nous avons 0,75 â?¬ pour le distributeur, 3,75 â?¬ â?¬ pour le libraire, 1 â?¬ pour la diffusion (représentants), soit 5,5 â?¬ qui transitent par le groupe distributeur/diffuseur (paiement à 3 mois). Ensuite 2â?¬ pour l'imprimeur, 1,5 â?¬ pour le travail sur le texte (corrections, littéraire, maquette) 1 â?¬ pour l'auteur. Reste : 0,5 pour l'éditeur et ses charges fixes. La question est : comment le numérique est-il susceptible de modifier cette économie?