Nous n'avons désormais plus le choix : même La Croix l'a juré, promis, notre travail de traduction participative est attendu par la blogosphère jusqu'en 2012... Cela me laisse un peu de temps pour négocier les droits de la publication en français du Journal d'Orwell (s'ils ne sont pas déjà vendus) avec l'éditeur anglais et de déposer un dossier de demande d'aide à la traduction au CNL (il faut attendre pour cela de disposer d'une trentaine de feuillets). Il sera alors possible de rémunérer l'équipe de traduction. Pour le moment, nous avons Zoé, Aloïs Hiller, Christian, Alain Baudemont... ce serait bien que l'équipe s'étoffe et rattrappe notre retard pour les derniers billet, avant que le Journal aborde les questions politiques de la Guerre d'Espagne, de l'entrée dans la guerre et du pacte Germano-Soviétique. (Il me semble bien avoir lu, par exemple, que Sabine de Quelles Nouvelles était traductrice...).En attendant, voici le dernier billet du 26 ao?t 1938 :

"Hot. Dense ground-mist early this morning. Many blackberries now ripe, very large & fairly sweet. Also fair number of dew-berries. Walnuts now nearly full sized. Plenty of English apples in the shops."

et ce que ça donne avec le logiciel de traduction Reverso :

"Chaud. Brume de raison dense tôt ce matin. Beaucoup de m?ures sauvages maintenant m?ures, très grandes et assez doux. Aussi numéro(nombre) juste de m?urons. Noix maintenant presque plein(complet) de taille. Abondance de pommes anglaises dans les magasins."

Les billets précédents : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14