Finalement, HYROK, le M@nuscrit de Nicolaï Lo Russo est présenté sur un seul "bloc" de Manuscrits, découpé en 10 parties d'une cinquantaine de pages, (onze avec le Prologue), pour faciliter sa lecture en ligne.

Je pense que la présentation d'un seul tenant est préférable à celle, qui avait été envisagée, d'un feuilleton hebdomadaire.

Je propose que l'ensemble, qui représente l'équivalent d'un livre de 500 pages, puisse être commenté sur ce billet.