Comme vous avez été les témoins de mes retrouvailles avec Bérangère, je vous raconte la suite. Hier, réunion chez Orange pour préparer la petite expérimentation. Notre idée, avec Bérangère, est de tester l'utilisation d'un "reader" dans la chaîne des métiers de l'édition, plus particulièrement pour ceux qui en ont le plus besoin dans leur activité professionnelle : les représentants, les libraires et les journalistes. C'était très intéressant.
Ce matin, j'ai chargé HYROK sur mon "reader" pour le lire sans me fatiguer les yeux. Cela ressemble à du papier, un fond gris très reposant. On passe d'une page à l'autre avec un petit mouvement du pouce. Je vais y installer tous les M@nuscrits.
Avec Orange, je retrouve les sensations que j'avais au moment où je travaillais sur le rapport des Autoroutes de l'Information. J'en reparlerai dans la bio. L'avantage ici c'est, bien s?ur, le réseau, la possibilité d'avoir une plateforme dédiée permettant de recharger n'importe où de façon sécurisée. Mais nous en reparlerons.