Au moment où La Revue Littéraire va publier son premier numéro spécial consacré à la rétropublication à partir des textes mis en ligne dans M@nuscrits (RL N? 38 Février 2009), le site ActuaLitté nous apprend que l'éditeur HarperCollins a décidé de rétropublier trois auteurs du site Authonomy.com.

Très différente de notre démarche M@nuscrits par son côté StarAc (ce qu'il faut éviter), cette expérience montre que la rétropublication est dans les esprits. Voici l'article rédigé par Clément S. pour ActuaLitté le samedi 24 janvier 2009 :

HarperCollins signe trois auteurs trouvés sur un site web

Ce n'est pas de la science-fiction, ça existe de plus en plus.

Nous avons déjà vu cela chez les Éditions Léo Scheer, avec la collection M@nuscrits, qui justement avait été créée pour l'occasion. Géraldine Barbe pratiquait l'écriture sur les pages du site de l'éditeur, qui a apprécié sa prose et décidé de la publier. Toutefois, le cas relaté ci-dessous diffère quelque peu.

Mais n'en est pas moins bien calculée de la part de la maison...

En effet, l'éditeur HarperCollins avait passé un contrat avec le site Authonomy.com qui propose aux auteurs de publier leurs ouvrages et de les soumettre aux critiques des lecteurs de passage ou réguliers.

Sorte de réseau social des livres, Authonomy avait lancé un concours au terme duquel les trois auteurs retenus seraient ainsi publiés par HarperCollins. Ainsi, Miranda Dickinson, Steven Dunne et Lynne Barrett-Lee ont été les auteurs retenus, dans le cadre de cette Star Bookademy, puisque l'on devait voter pour son livre préféré.

Une manière novatrice d'évaluer les attentes du public - sur internet en tout cas - qui épargnerait donc des enquêtes marketing onéreuses à un éditeur qui souhaiterait sonder le marché...