Dommage qu'Audrey Vernon n'épouse que des écrivains morts.