Trouver l'?me soeur est chose rare, c'est un don des dieux, mais le destin peut aussi parfois trancher dans le vif et reprendre sa part. En 1988, le frère de Nathalie, Louis, meurt d'un lymphôme à grandes cellules à l'?ge de 33 ans, après une année de terribles souffrances. Quelques mois plus tard, mon frère, Henri, meurt à l'?ge de 52 ans, après vingt cinq ans d' hôpital psychiatrique. Ils reposent désormais dans le même caveau du cimetière du Montparnasse.

Je serai donc le dernier de cette "lignée de Cohen". Mon fils aîné, qui aurait d? s'appeler Aaron selon la tradition, ne verra jamais le jour. Sans doute n'y aura-t-il que cet enfant que je suis resté. Par delà les douleurs et la tristesse et malgré le sentiment profond d'être terminal, durant cette période, j'ai eu la chance de trouver une famille d'adoption. Tous les mois, pendant quatre ans, sera diffusée par Antenne 2 l'émission sur l'art (Haute curiosité) que nous réalisions ensemble avec tant de plaisir, Nathalie, son père Maurice, et moi.

Préviously.