Je pense qu'on va beaucoup entendre parler de Conquistadors le roman de Éric Vuillard et qu' une autre épopée, celle que connaîtra le livre dans les media, commence aujourd'hui avec l' article de JEAN-CHRISTOPHE BUISSON dans le Figaro Magazine qui a trouvé ces trois bonnes raisons de lire cet ouvrage exceptionnel.

L'HISTOIRE La folle quête de l'or des conquistadors espagnols au Pérou et au Chili au XVIe siècle. Comment ils tuèrent des milliers d'Indiens puis s'entretuèrent avec la même allégresse pour garder pouvoir, richesse et territoire. Des Andes glaciales aux lacs de sel en passant par la forêt amazonienne et les plages du Pacifique, un récit aux éclatantes couleurs sang et or.

LES PERSONNAGES Tu es une civilisation mais au fond, tu es seul... Comme dans le film hallucinant de Werner Herzog Aguirre, la colère de Dieu, derrière leurs casques et leurs armures de fer, les frères Pizarre (et leurs compagnons) souffrent d'être éloignés de leur terre, de leur famille et des valeurs chrétiennes qu'ils sont supposés incarner. L'érudit Eric Vuillard creuse avec beaucoup de finesse leur psychologie, comme celle des empereurs des civilisations locales écrasées sous les sabots des chevaux de ces Huns d'Espagne égarés chez les Incas.

LE STYLE Alternant scènes de bataille parfois dantesques et errances propices aux réflexions mi-amères mi-mélancoliques et aux remords, Conquistadors n'est pas un roman historique « classique ». Plutôt une balade littéraire : pas, trot, galop, les ruptures de rythme sont nombreuses et parfois déroutantes. Mais quel souffle !