Pour ceux qui découvrent Saphia Azzeddine à l'occasion de la sortie de Mon père est femme de ménage ("une des plus épatantes surprises de la rentrée littéraire" selon Isabelle Bourgeois de Avantages, voici un entretien réalisé par le nouveau magazine Grazia,

L'interview blender de Saphia Azzeddine

Dans le paysage de la rentrée littéraire, Saphia Azzeddine signe un second roman touchant et drôle : Mon père est femme de ménage(Léo Scheer). Dans l'univers de Grazia.fr, l'interview blender est une interview dans tous les sens.

Chaque semaine, un invité choisit de répondre (ou pas) à nos questions avouables (ou non). Saphia Azzeddine est notre première auteur à s'y coller, voici ses réponses.

Nom : Azzeddine Saphia

Age : "Une femme qui vous dit son vrai ?ge pourrait vous dire n'importe quoi" (Oscar Wilde)

Nationalité : Française et marocaine

MODE :

Vos musts : des escarpins compensés Maloles, un chatouche beige et la Oui-Oui de Dior.

Votre fashion blocage : le pantacourt, les chaussures à bout carrés, les jupes à frange, les pulls à message, le mauve, les bottes avec les orteils découverts.

Votre dernier achat compulsif : les ballerines en plastique à cinq euros chez Leclerc, de toutes les couleurs.

Votre dernier caprice : des escarpins Armani, trop hauts.

Votre prochaine lubie : des boots compensées Louboutin trop hautes, encore.

Un accessoire : Le Birkin d'Hermès

Dans votre sac : un Carmex, 4,20 euros minimum pour un thé et ma clé.

Un designer : Giorgio Armani

BEAUTE :

Un moment de détente : devant "En terre inconnue" sur France 2

Un parfum : 24 Faubourg d'Hermès

Jamais sans : khôl

Un sport : j'aimerais tellementâ?¦

CUISINE :

Salé ou sucré ? L'un puis l'autre.

Votre arme de séduction gastronomique : le sikok (couscous avec du lait caillé). C'est peut être pour ça que je suis célibataire.

Votre péché mignon : un Yes mais ça n'existe plus alors les Donuts au sucre de chez Champion

Votre food blocage : l'aigre doux

LIFESTYLE :

Une expression : Ssssttttaaaaddddiiirrrreeee? (à n'importe quel propos, n'importe quand)

Un mot : Audacieux

Un juron : Kes Emik (en arabe qui veut dire littéralement "Le vagin de ta mère")

Une rue de Paris : Rue de l'Université, là ou tout a commencé

Une nationalité : je n'aime pas ça.

Une adresse : Wasteland, 7428 Melrose Ave

La pire question : "Vous vous sentez plus française ou marocaine ?" (avec un sourire niais en prime)

Une ville : Beyrouth

Une pièce de votre appartement : mon appartement fait une pièce hahaha

Un lieu de rêve : l'Amanpuri à Phuket

La faute de mauvais go?t : la french manucure longue et carrée avec incrustation de brillant.

Un plaisir inavouable : éternuer très très fort la bouche ouverte quand je suis seule et m'essuyer avec l'avant bras.

Une phobie : la foule dans les parcs d'attraction

Un moment sacré : le gouter.

Dans votre voiture : je klaxonne

Un moment de solitude : quand je dis la phrase de trop

Le métier dont vous rêviez enfant : anthropologue (pour l'allure du mot)

CULTURE :

Un héros littéraire : Le père de Polo (héros de Mon père est femme de ménage, ndlr)

Le personnage d'une série : Chandler dans Friends

Un tableau :L'odalisque en ré de Wygor Abramstella

Un film culte :Nos plus belles années (de Sydney Pollack) et Affreux, sales et méchants (d'Ettore Scola)

Votre playlist en voiture : Pitbull (1234) et Angus&Julia Stone (Paper Aeroplane)

SEXE :

Votre point G : la nuque

Une arme de séduction : Faire rire (mais quand même bien habillée et bien maquillée)

Une scène de film ou littéraire : Dans Les femmes de ses rêves, quand Ben Stiller part en lune de miel à Cabo et qu'il se rend compte sur l'autoroute qu'il a épousé une folleâ?¦

Pour vous la femme Grazia c'estâ?¦ un cocktail de Rachel Weisz, Stéphanie Seymour et Rania de Jordanie.