Sur le site 1001 livres, la chronique de Christophe sur le deuxième roman de Natashka Moreau : Se Hisser.

"Après son premier roman aux éditions Léo Scheer, Le Royaume minuscule, Natashka Moreau revient avec un livre introspectif et minutieusement écrit intitulé Se hisser. Pour les amoureux des lettres, ce bouquin est pour vous. L'entente entre s?urs : rien de forcément naturel et de simplement évident.

Entre son petit ami et son chat, une jeune Française réfugiée à Londres attend que la chance lui sourie. Mais ce n'est pas la chance qui lui sourit, c'est sa s?ur qui s'immisce dans sa vie avec un sourire narquois. Durant une semaine, forcée de vivre avec une s?ur qu'elle diabolise au plus haut point, cette dialoguiste nous fait partager ses états d'?me brouillons à l'image de sa vie décousue. Les fils de sa vie s'entremêlent, les filles s'emmêlent à cause de certaines anicroches créant un n?d bien serré dans l'estomac de chacune, jusqu'au moment où l'une et l'autre essaieront enfin d'extirper le fil d'une réconciliation envisagée, souhaitée voire possible. Est-ce que la situation peut vraiment évoluer ? Mieux peut-elle changer du tout au tout ?

Un univers sensoriel affirmé.

Ce livre est un bijou littéraire. L'ivresse des mots nous enivre de sensations gourmandes et diversifiées. L'esprit fantasque de l'auteur transpire dans une plume poétique où l'introspection est un prétexte ou un support pour nous proposer des métaphores étonnantes et des formules accrocheuses. Natashka Moreau explore un univers sensoriel incroyable : les adjectifs se superposent, les perceptions tactiles, visuelles, auditives se mêlent aisément aux sensations olfactives et gustatives. De quoi émerger dans l'imaginaire du lecteur une association de ressentis.

Une petite histoire à l'image d'un joli roman.

Avec Se hisser, Natashka Moreau nous offre un deuxième roman réussi, attachant, poétique, tendre et acide. Cette petite histoire n'est pas un grand livre qui bouleverse une vie à sa lecture mais il a le mérite de nous donner des émotions justes et sincères. Un joli roman écrit et proposé par une délicieuse auteure."

Christophe, le 8 novembre 2009.