Accueil
Actualité
Catalogue
A paraître
Blog des ELS La Revue Littéraire
TV6



jeudi 31 décembre 2009

1208. M@nuscrits Alpha. 1er mars 2010.

À partir du 1er Mars 2010, l'espace appelé M@nuscrits Alpha, de 1ère génération, sera dédiée à l'édition en ligne de la collection numérique des M@nuscrits ELS.

Le Bréviaire de l'éternité (Entre Vermeer et Spinoza) de Jean-Clet Martin est le premier texte de cette collection. Nous devrions pouvoir perfectionner sa présentation et son ergonomie à partir de cette date.

D'ici là, vous avez la possibilité de transférer votre texte sur l'interface automatique Beta. À partir du 1er mars, ceux qui n'auront pas été transférés, disparaîtront du site et seront mis hors ligne.

En mars 2010 devrait également paraître le deuxième numéro spécial de La Revue Littéraire consacré à la rétropublication, pour lequel nous sommes en train de lire les textes afin de proposer une sélection qui servira de base à la deuxième année de publications papier de la Collection M@nuscrits des ELS.

En mai 2010, dix ouvrages auront été publiés dans cette collection. Nous avons envisager de réduire le rythme afin de permettre un travail plus approfondi de promotion et de communication. Nous pouvons nous donner comme objectif de publier 6 ouvrages entre mai 2010 et Mai 2011.

Cette démarche, ainsi que les choix éditoriaux et la perspective de la constitution d'une communauté et d'un comité de lecture élargie peuvent être discutés dans le cadre du blog-m@n, dans lequel nous ne pouvons intervenir que comme commentateurs.

PS. Les spams qui apparaissaient sur ce site Alpha, ont été nettoyés par Tony. Afin qu'ils ne reviennent pas d'ici le 1er Mars, nous avons fermé les commentaires. La procédure mise en place pour les M@nuscrits Beta devrait permettre d'éviter ce désagrément.

mardi 29 décembre 2009

1207. La RL N° 42.

La Revue Littéraire N 42, livraison de janvier 2010, dont vous avez pu suivre la naissance, article après article, vient de revenir de l'imprimerie. Nous l'envoyons demain au abonnés, aux auteurs et à la presse.

Sur la page d'accueil de notre site vous trouverez, en bas à gauche, (sous le livre de Camille Laurens), un bouton avec : "Pour recevoir La Revue Littéraire, cliquez ici."

Si vous cliquez "ici", vous voyez apparaître un simple mail, adressé à Julie Machado qui est l'assistante de gestion des ELS, et à une liste de destinataires appelés "contact-web" dont je fais partie.

Il ne s'agit pas d'un bulletin d'abonnement ou de commande, mais d'un mail ouvert, où vous pouvez dialoguer directement avec nous à propos de la revue, mais aussi justifier d'un envoi en SP, acheter ou vous abonner, ou, tout simplement, bavarder.

Notre système PayPal étant actuellement en panne, vous pouvez utiliser ce moyen pour acheter directement.

lundi 28 décembre 2009

1206. Insulaires de Laurent Margantin sur Publie net de François Bon.

Je tenais à signaler la publication numérique par publie net ("Le contemporain s'écrit numérique") le site d'édition numérique de François Bon, de Insulaires, de Laurent Margantin, un des pionniers de M@nuscrits avec L'enfant neutre, que vous avez été nombreux à suivre. Laurent Margantin m'avait demandé assez vite de retirer ce premier texte car François Bon lui avait proposé de le reprendre sur publi net. C'est François Bon, lui-même, qui a écrit la préface de cet ouvrage, préface que je reprends ici en leur souhaitant, à tous les deux, une grande année numérique 2010.

"Commencer par un souvenir personnel : la première fois que je suis allé en Martinique (un stage d’écriture avec les enseignants collèges et lycées de l’île), discutant avec Patrick Chamoiseau, cette révélation – l’île, pour moi, c’était atteindre. L’île, pour lui, c’était là d’où on ne pouvait partir.

Lire la suite

jeudi 24 décembre 2009

1205. Joyeux Noël 2009

Joyeux Noël à tous. Oui. Tous. Une pensée simpsonienne pour Jean-Jacques Schuhl, qui revient nous hanter, dix ans après. Avec nos meilleurs voeux pour Entrée des fantômes avec quelques fantômettes littéraires.

mercredi 23 décembre 2009

1203. La RL en temps réel.

Depuis le 7 décembre 2009 vous pouvez suivre l'élaboration, en temps réel, de La Revue Littéraire sur le blog de Florent Georgesco, son rédacteur en chef.
Le B.A.T. (bon à tirer) du N 42 de Janvier 2010, sera donné à l'imprimeur le 23 décembre 2009 pour une sortie en librairie le 13 janvier 2010. Ce délai de deux semaines correspond au temps nécessaire pour l'impression et la distribution.
À partir de là, nous enchaînerons directement sur la préparation du N43 de février 2010, en essayant de racourcir les délais, afin de sortir le 1er de chaque mois et d'essayer de prendre deux mois d'avance.
Nous avons ajouté des rubriques "archives" qui permettent de revisiter les articles des anciens numéros (avec le lien correspondant, pour ceux qui voudraient acheter cette ancienne livraison).
J'ai bien conscience que ce rythme soutenu et le contenu des billets ne permet pas de recueillir autant de commentaires que sur un blog classique, mais je pense qu'avec l'élargissement, la transformation de l'audience de ce blog et l'apparition de nouveaux profils de commentateurs, cela devrait évoluer, progressivement.

mercredi 9 décembre 2009

1202. alainzannini.com

Le A to Z de 2J.S. réalisé par Louis-Henri de La Rochefoucaud & Laurence Rémila se termine par Z comme Alain Zannini : Marc-Édouard Nabe, admirateur de Schuhl depuis son adolescence, en dressait le portrait en 2002 dans son roman Alain Zannini : "Nous sommes des dandys phocéens ! " disait-il dans les soirées où nous partagions le même got pour le terrorisme mondain. Attraper une star, lui brouiller la tête, puis la lcher instantanément pour une autre plus star qu'elle, et ainsi de suite, comme le font les Putes avec les clients pour de l'argent. Nous, c'était pour le plaisir."
L'ex-fan de 2J.S a maintenant ses propres fans qui se sont réunis pour créer alainzannini.com le site des lecteurs de Marc-Édouard Nabe dont le générique annonce la couleur. L'édito, sous une photographie de la main de l'auteur griffonnant une dédicace avec son Man 100, précise : Ce site lancé par un groupe de personnes provenant d'horizons très divers, une vingtaine de passionnés se situant hors du milieu littéraire ou culturel, a pour vocation de rassembler le maximum d'informations sur un écrivain contemporain emblématique de ce qu'ils attendent de la littérature.
On trouve tout sur ce site, et d'abord, élégamment posée sur une étagère, ce qu'on ne peut plus trouver en librairie : l'oeuvre de M.E.N. (à part les Morceaux choisis dont le destin est peut-être de devenir le seul livre de Marc-Édouard Nabe que l'on pourra encore acheter en librairie.). Qu'adviendra-t-il de ces livres dont les prix sur ebay s'envolent ?
À la suite de diverses péripéties juridiques dont il sort vainqueur, Nabe se retrouve dans la situation, rare pour l'auteur d'une oeuvre aussi fournie, d'être le seul propriétaire des droits de ses livres et de pouvoir, par conséquent, les vendre à sa guise. Dans le grand entretien, accordé cet automne à Médias pour son N 22 de l'automne 2009, il s'exprime assez clairement sur le sujet : "Je ne cherche pas d'éditeur. Qu'ils aillent se faire foutre. J'ai passé un cap. C'est moi qui ne veut plus d'éditeur. Je ne veux plus être dans le système.". Sa conception de ce qu'est ce système est non moins précise : "Actuellement, le milieu littéraire est notre ennemi à nous, écrivains. L'éditeur, le diffuseur et le libraire sont trois parasites du livre."
Marc-Édourd Nabe explique ensuite au journaliste de Médias le chemin qu'il entend suivre pour sortir de ce système : "Je viens de gagner mon procès contre Le Rocher et j'ai récupéré tous les droits de mes livres, je peux en faire ce que je veux. Pas question de les remettre dans le circuit. Si ça amuse les autres écrivains de continuer d'accepter de ne toucher que 10% de leur travail, ça les regarde. Moi je suis davantage pressé de vivre de ce que je crée. Le milieu éditorial m'excusera. Alors j'ai décidé de m'éditer moi-même."
Pour ceux qui veulent bien comprendre ce que nous dit Marc-Édouard Nabe, cela veut dire qu'il a décidé d'intégrer l'ensemble des métiers du livre pour son oeuvre en utilisant, pour y parvenir, la révolution de l'Internet : il devient par là l'unique auteur, détenteur de droit, diffuseur, distributeur, libraire de ses livres. Nous sommes au-delà de l'auto-édition, dans une sphère jusqu'à présent peu explorée, sauf peut-être dans notre petite expérience de M@nuscrits, qui n'est pas le contraire (avec cette différence qu'elle intègre l'évolution du métier d'éditeur.

mardi 8 décembre 2009

1201. Lecture de Virginia Woolf par Alexandra Lemasson

Alexandra Lemasson, comédienne et écrivain dont nous avons publié le premier roman, La Petite Folie, en janvier dernier, et qui est par ailleurs l'auteur d'un Virginia Woolf paru chez Gallimard ("Folio biographies") en 2005, dirigera jeudi 10 décembre à 20 heures une lecture collective d'extraits de l'œuvre de Virginia Woolf. La soirée sera suivie d'une séance de dédicace.

Pour tous renseignements, voir le tract ci-dessous.

Lire la suite

lundi 7 décembre 2009

1200. Marilou et les Fantomettes de la Mode. Épisode 1.

Dur dur pour la speakerine Marilou de commencer son Blog-Mag par une matinale. Trois videos avec les liens en dessous = Beauté, Mode, Musique et un billet des mystérieuses Fantomettes de la Mode consacré à l'épineuse question de La Cuissarde.

1199. Dans les coulisses de La Revue Littéraire.

Le premier numéro de La Revue Littéraire des Éditions Léo Scheer est paru en avril 2004. Au cours de cette première étape, jusqu'au N26 et N27 de l'été 2006, la revue est mensuelle et s'inscrit dans la tradition des revues littéraires généralistes.
Une seconde étape commence alors à partir du N28, la revue devient trimestrielle de l'automne 2006 jusqu'à l'automne 2009, elle change de volume et de signalétique, mais demeure une revue classique, (papier), diffusée par les librairies et par abonnement.
Troisième étape : celle qui commence aujourd'hui, La Revue Littéraire redevient mensuelle, classique, mais elle va mettre en ligne, présenter ici, sur le Net, au fur et à mesure de leur rédaction, les articles qui seront ensuite repris dans la revue papier.

Ce "work in progress" s'inscrira dans le cadre du Blog de Florent Georgesco, rédacteur en chef de la revue. Par exemple, le n 42, qui paraîtra en librairie en janvier 2010 sera préparé sur le blog de la RL ce mois de décembre 2009. Vous pourrez de cette façon, voir apparaître sur le blog les différents articles, textes, critiques etc au fur et à mesure de leur traitement par la rédaction, l'ensemble étant repris dans l'édition "papier" du mois suivant. (Ce que nous avons appelé "retropublication" pour l'expérience de M@nuscrits). Vous pourrez aussi, puisqu'il s'agit d'un blog, commenter ces billets et dialoguer de façon plus générale avec Florent Georgesco au cours de l'élaboration de chaque numéro.

dimanche 6 décembre 2009

1198. Sangre y Oro par Le Bibliomane.

Le Bibliomane évoque Conquistadors à la manière de son pseudo.(1)

"Eric Vuillard nous offre, avec « Conquistadors », un des romans les plus atypiques de cette rentrée littéraire 2009, une fresque grandiose et sordide, pleine de bruit et de fureur, qui ne peut que nous forcer à nous interroger sur la condition humaine, sur ses doutes, ses errements et ses fautes inlassablement renouvelées. Un roman audacieux et lyrique, en forme de tragédie, servi par une écriture puissante, poétique et sensuelle, qui nous met face à nos propres démons et nous incite à réfléchir sur les motivations de nos sociétés contemporaines."

Lire la suite

samedi 5 décembre 2009

1197. Convergences.

Mon ami Philippe kieffer nous fait part de la naissance de UBIKLive qui représente une étape importante de ce qu'on appelle la "convergence".

Et, pour ceux que nos vieilles problématiques intéressent, voici la proposition faite par l'internaute (qui veut garder l'anonymat) de CATALOGUE M@NUSCRITS (Fiche technique descriptive) que j'ai reçu sur mon mail :

Lire la suite

1195. Claude de Nathalie Rheims par Sylviane pour La vie en rouge

Sur le blog La vie en rouge, un très bel article de Sylviane sur Claude de Nathalie Rheims, avec des oeuvres d'art particulièrement bien choisies.

1194. George's web-soldes.

Atrabilaire, méprisant, antimoderne, réactionnaire, misogyne, orgueilleux, las, obsédé, raciste, homophobe, Georges déteste la chanson, le rock, la pop music, le rap, la "variété", qu'elle soit française ou étrangère, la techno, et toutes ces choses qui font du bruit pour des prunes. En réalité, on peut dire que Georges déteste la musique. Quant au reste, ce n'est même pas la peine d'en parler. Mais Georges aime bien les tableaux de Fuly qui sont des super-cadeaux de Noël.

Comme le disait Georges sur ce blog dans son commentaire N 18 du 15 février 2008 (Billet N 406 : Publicité mensongère.) : "Vous avez raison. Je ne sais pas me vendre.". Il crée pourtant de belles oeuvres, Georges.

1193. La demande faite au Blog-M@n.

Nous venons de recevoir de George-André QUINIOU une demande pour être sur la liste des Rédacteurs du Blog-M@n. Elle est accompagnée d'un message que je reproduis ici car il définit bien ce que nous attendons de l'espace M@nuscrits, en particulier de ses commentaires.

"Est-il possible, sur le blog, d'inviter des lecteurs à lire ses propres oeuvres? Sans en faire pour autant une promotion dithyrambique mais pour susciter des retours, des impressions de lecture désintéressées, des critiques, ce que ne peuvent faire les éditeurs traditionnels à qui l'on soumet des manuscrits. Rien n'est plus dur en effet pour un écrivain que de se heurter, non pas même à un mur, mais au vide. La plupart de mes livres sont en ligne sur le site des E.L.S. mais je souhaiterais que l'on accorde quelque attention surtout à mon dernier roman, "Le Paradise", parce que c'est le dernier et que je pense sincèrement qu'il en vaut la peine. Merci donc et mes sentiments les plus cordiaux à ceux qui lui consacreraient un peu de leur temps."

Georges-André Quiniou. le 5 décembre 2009

mercredi 2 décembre 2009

1192. Mozart, Beethoven, Brahms, Fiszman & Gravoin

Véronique Fiszman, dont nous avons publié en février dernier le délicieux recueil de nouvelles Petites faiblesses inavouables, est non seulement un écrivain de talent mais une brillante pianiste que je vous invite à découvrir, si vous n'avez pas eu la chance de l'entendre jusque-là, en vous procurant le CD Sans tambour ni trompette enregistré avec la violoniste Anne Gravoin. Le programme est idéal : Mozart, Beethoven, Brahms, de la beauté à n'en plus finir, pour changer.

Archives Syndication
février 2017 (186)
janvier 2017 (253)
décembre 2016 (179)
octobre 2016 (205)
septembre 2016 (240)
août 2016 (211)
juillet 2016 (173)
juin 2016 (186)
mai 2016 (151)
avril 2016 (117)
mars 2016 (202)
février 2016 (186)
janvier 2016 (253)
décembre 2015 (179)
novembre 2015 (199)
octobre 2015 (205)
septembre 2015 (240)
août 2015 (211)
juillet 2015 (173)
juin 2015 (186)
mai 2015 (151)
avril 2015 (117)
mars 2015 (202)
février 2015 (186)
janvier 2015 (253)
décembre 2014 (179)
novembre 2014 (199)
octobre 2014 (205)
septembre 2014 (240)
août 2014 (211)
juillet 2014 (173)
juin 2014 (186)
mai 2014 (151)
avril 2014 (117)
mars 2014 (202)
février 2014 (186)
janvier 2014 (253)
décembre 2013 (179)
novembre 2013 (199)
octobre 2013 (205)
septembre 2013 (240)
août 2013 (211)
juillet 2013 (173)
juin 2013 (186)
mai 2013 (151)
avril 2013 (117)
mars 2013 (202)
février 2013 (186)
janvier 2013 (253)
décembre 2012 (179)
novembre 2012 (199)
octobre 2012 (205)
septembre 2012 (240)
août 2012 (211)
juillet 2012 (173)
juin 2012 (186)
mai 2012 (151)
avril 2012 (117)
mars 2012 (202)
février 2012 (186)
janvier 2012 (253)
décembre 2011 (179)
novembre 2011 (199)
octobre 2011 (205)
septembre 2011 (240)
août 2011 (211)
juillet 2011 (173)
juin 2011 (186)
mai 2011 (151)
avril 2011 (117)
mars 2011 (202)
février 2011 (186)
janvier 2011 (253)
décembre 2010 (179)
novembre 2010 (199)
octobre 2010 (205)
septembre 2010 (240)
août 2010 (211)
juillet 2010 (173)
juin 2010 (186)
mai 2010 (151)
avril 2010 (117)
mars 2010 (202)
février 2010 (186)
janvier 2010 (253)
décembre 2009 (179)
novembre 2009 (199)
octobre 2009 (205)
septembre 2009 (240)
août 2009 (211)
juillet 2009 (173)
juin 2009 (186)
mai 2009 (151)
avril 2009 (117)
mars 2009 (202)
février 2009 (186)
janvier 2009 (253)
décembre 2008 (179)
novembre 2008 (199)
octobre 2008 (205)
septembre 2008 (240)
août 2008 (211)
juillet 2008 (173)
juin 2008 (186)
mai 2008 (151)
avril 2008 (117)
mars 2008 (202)
février 2008 (186)
janvier 2008 (253)
décembre 2007 (179)
novembre 2007 (199)
octobre 2007 (205)
septembre 2007 (240)
août 2007 (211)
juillet 2007 (173)
juin 2007 (186)
fil rss
fil rss commentaires



Copyright
Top