Atrabilaire, méprisant, antimoderne, réactionnaire, misogyne, orgueilleux, las, obsédé, raciste, homophobe, Georges déteste la chanson, le rock, la pop music, le rap, la "variété", qu'elle soit française ou étrangère, la techno, et toutes ces choses qui font du bruit pour des prunes. En réalité, on peut dire que Georges déteste la musique. Quant au reste, ce n'est même pas la peine d'en parler. Mais Georges aime bien les tableaux de Fuly qui sont des super-cadeaux de Noël.

Comme le disait Georges sur ce blog dans son commentaire N? 18 du 15 février 2008 (Billet N? 406 : Publicité mensongère.) : "Vous avez raison. Je ne sais pas me vendre.". Il crée pourtant de belles oeuvres, Georges.