Voici ce qu'on peut lire dans Le Parisien :

"''Jean-Luc Delarue a passé son été à écrire. Il publiera à la rentrée un livre d'entretiens qui a pour titre "Un service public".

L'animateur revient sur sa carrière, la période des "patates grasses", et de l'évolution de l'audiovisuel public. Tout un programme.

Le livre est publié aux Editions Léo Scherr. Il est co-écrit avec Pierre Nora, historien et directeur de l'Ecole des hautes études en sciences sociales.

On espère qu'il se vendra plus que celui de Marc-Olivier Fogiel...''"

Il y a au moins une erreur dans cet article : mon nom s'écrit Scheer et non pas Scherr, mais il y en a peut-être d'autres; il faut que je le relise attentivement.