De 2008 à 2010, des M@nuscrits ont été mis en ligne sur le site d'hébergement des ELS. La page de statistiques présentée ici ne prend pas en compte les M@nuscrits de la "première phase" qui permettait la lecture en ligne, mais uniquement les M@nuscrits Beta téléchargeables. (Elles excluent également les M@nuscrits numériques).

Cette page présente le classement par ordre décroissant de trois critères :

- Le nombre de téléchargements qui permet de constater, par exemple, que 260 M@nuscrits ont fait l'objet de plus de 50 téléchargements.

- Le nombre de pages par M@nuscrits dont 178 sont supérieurs à 50 pages.

- Le nombre de commentaires, 181 M@nuscrits ont fait l'objet de plus de 5 commentaires.

La période d'expérimentation des M@nuscrits va déboucher, à partir du 15 mars 2011, sur une plateforme opérationnelle appelée m@n.

Auront été publiés, au cours de cette transition, 13 livres qui peuvent être considérés comme des incun@bles : ces neuf là, et les quatre en cours d'édition : Juline.B. Lolita ne vieillit pas, Alain Baudemont : Cent mots dire, Françoise Rigal : Petites nouvelles cruelles, et Jean-Clet Martin : Morningside Park.

Les incunables auront duré 50 ans, puisqu'il s'agit des livres édités entre le début de l'imprimerie Gutenberg, vers 1450, et la mise au point de la typographie, en 1501.

Les incun@bles n'auront duré que deux ans.