Un très joli papier de Fabrice Colin sur son blog : The Golden Path à propos du petit livre de Pacôme Thiellement : Les Mêmes yeux que Lost XIIe livre de la collection Variations dirigée par Léo Scheer.

"Un petit livre merveilleux, un trésor à chérir, une lumière dans le brouillard : Les mêmes yeux que Lost, de Pacôme Thiellement.

L'auteur y déploie une érudition magique et fantasque pour expliquer en quoi la non-résolution de la plupart des intrigues "concrètes" de la série participe de son sujet même et place in fine le spectateur au coeur d'un dispositif libérateur.

Vous n'avez pas vu Lost, pas aimé, pas terminé ? Donnez-lui une seconde chance. "Il s'agit toujours de savoir comment, à nouveau, raconter l'histoire."

A la ville, Pacôme Thiellement est ce qu'on appelle un garçon formidable - plus proche du Vrai Père NoëlTM que de Michel Houellebecq, pour faire court. Il ne gémit pas, ne s'arrache pas les cheveux, ne vous explique pas que c'était mieux avant : il claque des doigts, et votre cerveau s'ouvre comme une fleur.

Son livre co?te 15 euros mais il en vaut évidemment bien plus. Avec un peu de chance, et c'est tout le mal que je vous souhaite, vous ressortirez transfiguré de sa lecture."

Fabrice Colin, le 13 janvier 2011.