Ce prix récompense chaque année « une œuvre de fiction ' roman, récit ou recueil de nouvelles ' dont la narration fait référence à l'univers de l'art ».
Les autres ouvrages en lice sont : Un coin de table, Claude Chevreuil (De Fallois) ; Antonello, Léonard de Vinci et moi, François Cérésa (Plon) ; Roma enigma, Gilda Piersanti (Le Passage) ; Nues, Bénédicte Heim (Les Contrebandiers) ; Le Tableau de Giacomo, Geneviève Bergé (Luce Wilquin).
La remise du prix aura lieu le 16 juin prochain à Drouot Richelieu à 19 heures.

Par ailleurs, le numéro de mai de Beaux-Arts magazine l'a retenu dans ses pages livres : « Nul besoin de canne, f?t-ce celle de saint Patrick, pour avancer dans la biographie romancée que Patrice Trigano consacre à Antonin Artaud. L'auteur sismographe est habité par le personnage, il épouse les envo?tements, délires et désillusions d'Artaud le Mômo. L'empathie est évidente, mais elle ne tourne pas à l'hagiographie, ce qui rend l'ouvrage d'autant plus intense. » Natacha Wolinski