Dans sa Petite Librairie, Fanny nous parle de ce 3e livre de Saphia Azzeddine que l'auteur est en train d'adapter au cinéma dans un film produit par Berel Films (Nathalie Rheims), 2e film après Mon père est femme de ménage :

La Mecque Phuket de Saphia Azzedine.

Ca faisait bien longtemps que je voulais me lancer dans cette lecture , c'est chose faite, avec grand plaisir.

L'histoire: Fairouz et sa soeur veulent offrir un voyage à la Mecque à leurs parents. Elles économisent pour offrir ce bonheur suprême à ceux qui les ont fait naître et éduquées. Est-ce un sacrifice? est-ce un devoir? Fairouz nous narre quelques éléments de son quotidien, sa meilleure amie, sa famille, ses coutumes et les différences d'éducation entre frères et soeurs. Entre immigration, tradition et réalités de la vie, Fairouz essaie de s'affranchir pour pouvoir se construire, ce qui n'est pas du go?t de tous. Elle oscille entre ce qu'on lui a transmis et ce qui se profile à l'horizon : la Mecque? ou Phuket?

Mon avis: Un très beau roman que j'ai dévoré : un sujet pas évident à traiter et Saphia Azzedine le fait avec brio : beaucoup d'humour, beaucoup d'ironie et une vision tantôt pessimiste, acerbe tantôt passionnée et enthousiaste. De nombreuses questions sur l'immigration, sur la réussite, sur le rapport à l'autre et sur la construction de sa personnalité entre tradition et affranchissement. L'écriture est rythmée et varie habilement des moments de réflexions et des moments de "tensions". Une vraie réussite et un roman que je vous conseille vivement.