En effet, c'est seulement après voir lu l'intégralité de ce livre que sa cohérence se révèle enfin. "Peeping Tom" n'est pas qu'une succession de réflexions sur des thèmes aussi variés que le sophisme, la construction de barrages par des castors, la représentation de la résurrection du Christ, les cartoons, Superman, la pornographie, le Roi Soleil ou encore Mandrake. Non, cet ouvrage est avant tout une réflexion globale sur la dualité entre le vrai et le faux, la vérité et le mensonge et donc sur la réalité et l'illusion. La vérité unique existe t-elle ? Tout n'est-il pas qu'une question de point de vue, de représentation ? La force de l'ouvrage est donc de tenter de donner des éléments de réponse en se raccrochant à des personnages populaires historiques, fictifs ou religieux, à des humains, des animaux, des Dieux. Ainsi en faisant appel à un imaginaire collectif, à des références populaires, la complexité de la réflexion semble restreinte et le lecteur est encouragé à poursuivre la lecture. En outre, l'auteur utilise son expérience personnelle, ses connaissances artistiques, sa capacité d'analyse filmique entièrement au service de son propos. Imbriqués malgré eux, des textes qui, séparément ne présentent qu'un intérêt parfois limité, ont alors une résonance plus profonde lorsqu'ils sont mis en relation.

Documenté et richement illustré, d'une écriture fluide, "Peeping Tom" est donc un ouvrage difficile à appréhender, qui demande de la persévérance mais qui révèle de nombreuses surprises et surtout qui nous rappelle qu'il n'y a pas qu'une vérité et que la remise en question et la réflexion restent encore ce qui différencie l'homme de l'animal (en l'occurrence du castor !). S'il existe bien une piqœure qu'il est agréable d'administrer, c'est bien cette piqœure de rappel.

Yohann Nivollet