PREMIER ROMAN ***

Le monde selon Leni

Leni Riefenstahl a mauvaise presse. Cela se comprend : cette cinéaste douée, ambitieuse et narcissique a signé un jour un pacte avec le diable en mettant son art au service du IIIe Reich.

Ce qui se comprends moins, c'est le soin pris par ses contempteurs d'occulter le fait que son oeuvre a jeté les bases de la société du spectacle sous le règne de laquelle nous vivons.

Triomphe posthume de la volonté difficile à avaler !

Riefenstahl premier roman de Lilian Auzas, retrace avec brio la longue existence de cette artiste visionnaire, tout entière aspirée par sa volonté de puissance, son esthétisme outrancier, sa passion créatrice, son ?me de midinette.

Un portrait complexe et passionnant de cette grande prêtresse faustienne de l'image animée, dont l'oeuvre incarne la fusion du politique et de l'esthétique, voire la substitution de l'un par l'autre.

Prophétique !

Paulin Césari, le 22 septembre 2012

Pages coordonnée par Nicolas Ungemuth,