L'avis de Damien :

Mouche' est plus qu'un roman. C'est le témoignage d'une femme qui, ayant perdu sa mère récemment, ressasse des souvenirs comme le ferait tout un chacun. A ces bribes du passé se mêlent un certain nombre d'émotions : de l'amertume, de l'exaspération, de la gaietéâ?¦ mais surtout un amour omniprésent. Se mélangent des souvenirs d'enfance et des passages de la vie de sa mère accompagnés des commentaires de quelqu'un qui regarde en arrière avec nostalgie. Les deux femmes n'étaient pas proches. D'ailleurs au départ l'auteure ne comprend pas ce vide qu'elle ressent. En effet, depuis le décès de son père et de sa sœur, une sorte de mur séparait les deux femmes. Comme dans la plupart des familles, la fille ne comprenait pas la mère, trouvant ridicule cette manie de voir la beauté partout, ses origines belges qu'il ne faut surtout pas critiquer, les sorties culturelles qu'elle organisait pendant les vacancesâ?¦

Et pourtant au fil du récit et des réflexions, on sent que peu à peu Marie devient la femme qu'elle est aujourd'hui, en grande partie façonnée par Mouche' : c'est pour combler un manque affectif qu'elle devient une grande séductrice, pour que sa mère la remarque qu'elle se fait provocatriceâ?¦ C'est aussi gr?ce à sa manie de voir la beauté partout et son refus de vieillir qui ont permis à la narratrice de devenir une femme-enfant et de s'émerveiller sur le monde qui l'entoure.

Sur la forme, ce livre est très bien écrit. L'auteure a un style qui lui est propre sans pour autant devenir pompeux. Elle parvient à utiliser l'humour et l'ironie sans que cela n'altère les sentiments qu'elle transmet. Au contraire ces éléments ressemblent à des sourires forcés pour dissimuler le vide laissé par la disparition.

Je n'ai pas l'habitude de lire ce genre de roman. Pourtant j'ai été touché par ce témoignage d'une femme qui rend hommage à sa mère nous confiant tout ce qu'elle n'a pas su lui dire de son vivant avec une nostalgie non feinte.