Lorsque nous avons lancé, ici, en 2007, un site d'édition participative (M@nuscrits), puis créé m@n, son prolongement payant, en association avec le patron historique de TF1, Patrick Le Lay, on se doutait qu'un jour, le concept finirait par s'imposer à la télévision. Voilà qui est fait, en Italie, sur la RAI 3, avec la première émission de téléréalité "littéraire" : "Masterpiece".

Fremantle, producteur international de ce genre d'émission a choisi l'Italie pour rôder cette Star'ac des écrivains avec l'éditeur Bompiani qui publiera le vainqueur à 100.000 exemplaires. La production a reçu 5.000 manuscrits, (c'est ce que reçoivent les ELS chaque année et qui, gr?ce à m@n, ont été remplacés par des fichiers numériques. Du côté de Masterpiece, ils semblent en être restés aux manuscrits-papier.

Avec une sélection très "profilée" 70 auteurs ont été retenus. Ils correspondent à des styles représentatifs et doivent les incarner à à l'écran. Un jury d'écrivains célèbres est chargé de faire le spectacle, comme dans The voice ou La nouvelle star.

Patrick Le Lay nous avait expliqué, à l'époque, que le handicap de ce genre de programme, appliqué à la littérature, ne propose pas au spectateur pas l'équivalent télévisuel du show que représente la chanson. Aujourd'hui, la téléréalité est tellement passée dans les habitudes des téléspectateurs, qu'elle peut aborder n'importe quel domaine. Beaucoup de choses peuvent désormais tenir lieu de chanson, y compris des romans et des écrivains.

Ayant vu certaines réactions "agressives" à M@nuscrits, j'imagine les commentaires, en particulier dans la presse culturelle, à une telle émission si elle était diffusée en France, en particulier sur TF1 par exemple... Il n'empêche que l'expérience de m@n demeure une aventure passionnante qui n'est qu'au début de l'invention de nouvelles façons de pratiquer les métiers de l'édition.