Jusqu'où mène l'amour

Comédienne ratée et amante malheureuse, Alice croit rencontrer l'amour de sa vie en la personne du Dr Daniel Costes, chirurgien esthétique à succès. Elle raconte tout à Camille, sa meilleure amie. Parfaitement, ce beau médecin est prêt à sacrifier pour elle sa vie de famille bien réglée et sa femme, apparemment idéale. Et pourtant, quelque chose ne sonne pas très cristallin dans le récit d'Alice. Des contradictions saillent.

Camille se lance dans une enquête. D'autant que, parallèlement, Ferdinand, le fils du Dr Costes, joue au thé?tre de son lycée « le jeu de l'amour et du hasard », de Marivaux. Fiction et réalité se mêlent avec malice et beaucoup plus que celaâ?¦ Car l'on connaît Nathalie Rheims, la reine des faux-semblants, narrant ici en enquêtrice experte cette histoire d'amour fou non partagé qui va peu à peu basculer dans le délire érotomaniaque.

Il y a du clin d'?il aux feuilletons du XIXe siècle, avec ces titres intercalés entre les chapitres (« Alice dans l'appartement des Costes », « Alice, solitude et dés?uvrement »â?¦), mais aussi une satire mordante de la société d'aujourd'hui, où les rendez-vous pour se faire refaire les seins tiennent lieu de Saint-Graal, et où le désir, toujours lancinant, ne s'étanche jamais. Son art du récit à suspense fait merveille. On suit l'héroïne malheureuse et ses silhouettes amies jusqu'à l'issue finale. C'est diaboliquement troussé. Du Boileau-Narcejac à la sauce romantique.

Gilles Pudlowski, le 13 février 2014