Accueil
Actualité
Catalogue
A paraître
Blog des ELS La Revue Littéraire
TV6



vendredi 30 mai 2014

2202. "Métaphysique de la putain" de Laurent de Sutter par Philippe Nassif dans Philosophie Magazine

Livre après livre ' citons Pornostars, Contre l'érotisme, ou Deleuze : la pratique du droit ', Laurent de Sutter affirme son style singulier : celui d'un genre de «bad boy» de la philosophie, avec un dandysme qui ne s'intéresserait aux artifices qu'une fois chus, une façon de donner à éprouver l'être plutôt qu'à le prouver. Une puissance d'inquiètement, donc. Son dernier essai, Métaphysique de la putain, est le plus accompli. Il est porté haut par un désir de circonvenir aux discours en place. Il désarme en effet l'habituel bavardage moral faisant des prostituées des êtres indignes ' puisque, au choix, absolument vénales ou absolument victimes ', pour, au contraire, soutenir qu'elles sont les plus spirituels des êtres qui peuplent la cité : des personnages « métaphysiques ». Ou encore, des « êtres éternels » écrit Bukowski, dont le regard ouvre et clôt l'essai. Entre-temps, Sutter aura traqué la vérité de la putain en tirant le plus solide des fils : la pensée des artistes qui ont dominé le siècle dernier.

Il y a ainsi Jean-Luc Godard dont l'obsession pour le cinéma n'a d'égale que ses obsessions pour la vérité et pour la prostituée. Il y a la Lulu d'Alban Berg, condamnée par son innocence à une fin tragique par où s'expose l'obscénité coupable de ceux ' bourgeois, aristocrates, ouvriers, malfrats ' qui aspiraient à la posséder. James Joyce fait du bordel le lieu du réel dans un monde de part en part imaginaire. Jean Genet, cet ex-prostitué, désigne dans Le Balcon, le bordel comme un thé?tre nô, où chaque geste est surjoué, où l'illusion se déploie comme le lieu même de la vérité. Enfin, l'auteur de bande dessinée autofictif, Chester Brown, sténographie dans 23 prostituées l'expérience d'un quasi sociopathe, Brown lui-même, éduqué à son propre désir à partir du moment où, proche de la quarantaine, il se convertit aux amours tarifées.

Et Sutter d'en conclure: «Passer un moment avec une putain, c'est passer un moment avec soi-même ' comme, à nouveau, on passerait un moment face à un miroir : on y est nu, on y est confronté à son propre reflet, et on y est obligé de prendre en charge son propre désir. Passer un moment avec une putain, c'est dérailler de l'ordre par lequel un être humain tente de constituer le narcissisme un peu bêta qui lui permet de ne pas s'effondrer à chaque coin rue.» Le fait que Lacan a nommé « passe » la procédure d'habilitation des membres de son école de psychanalyse ne tient évidemment pas du hasard. On savait les putes plutôt psychologues, mais ici ce sont les psys, qu'eux aussi on paye cash pour rencontrer notre désir, qui apparaissent terriblement péripatéticiens. C'est que « les putains sont les actrices de la vérité. »

Laurent de Sutter nous propose ainsi une méditation sur le visage toujours tragique, difficilement supportable, de la vérité, donc sur l'affolement de toute raison et de tout ordre que provoque la présence, toujours intense, d'une prostituée. Ce qui justifie en retour sa forclusion par la police, l'opinion, le maquereau. De la récente et mauvaise loi criminalisant les clients de travailleuses du sexe, et donc niant la dignité de ces dernières, Sutter ne touche pas mot. Mais il y répond pourtant de la plus juste manière. En provoquant le tremblement de notre propre regard.

Philippe Nassif, Philosophie Magazine,

mercredi 14 mai 2014

2201. "Eloge du chat" de Stéphanie Hochet par Bérengère Birée dans Tecknicart

Dans une sélection sur les livres consacrés aux chats, Technikart a choisi l'Eloge du chat de Stéphanie Hochet

Cat Power

Créature mystérieuse, le minou hante autant la littérature que nos maisons. Dans l""Eloge du chat", Stéphanie Hochet traque la nature paradoxale de l'animal à l'aide d'autres amoureux du félin (Colette, Rilke, Baudelaire...) et se demande s'il est pervers, indifférent, paresseux ou intelligent. Moins fort que le culte "Dictionnaire amoureux du chat" mais pas bête du tout.

Bérangère Birée, Tecknicart, mai 2014

2200. "Mon numéro dans le désordre" de Guillaume Fédou par Emilie Colombani et Baptiste Liger dans Technikart

Sans doute Arthur Ganate a-t-il trop écouté "New York avec toi" de Téléphone. Ce "raté parmi les tarés" se retrouve ainsi à prendre quelques vacances à Big Apple en compagnie de sa mère juive, alcoolique et dépressive. Pur rejeton du Bordelais, Arthur est parti à la capitale pour mener une existence de crevard féru des open bars mondains. Rayon sentiments, ce fan de "la Boum" appartient à la catégorie des losers absolus, et ne s'est jamais remis des collants couleur chair d'Emmanuelle Chabrier en 4è B, laquelle va se marier avec un pharmacien du Cap Ferret. Détail qui a son importance: la maman et le fiston sont à New York en septembre 2001...

Premier roman de Guillaume Fédou, Mon numéro dans le désordre aurait bien des raisons d'agacer: influences trop prononcées, références pop trop marquées, sujet rebattu, etc. Pourtant, au-delà d'un joli portrait de mère et de quelques répliques très drôles, l'auteur a su restituer quelque chose de ce monde où tout semblait possible. Et qui, soudain, s'écroule par un effet de dominos.

Emilie Colombani (avec B. L.), Technikart, mai 2014.

mardi 6 mai 2014

2199. Les français, libéraux malgré eux, sondage pour l'OPINION

É la veille de la sortie du livre de Laurent Dominati, Libéral, qui sera en librairie demain, le mercredi 7 mai, le journal L'OPINION publie un sondage réalisé par l'Ifop qui montre, comme le suggère le dessin de KAK, que "libéral" va peut-être cesser d'être considéré comme un mot grossier.

Les Français, libéraux malgré eux

Le mot préféré de la devise de la République française ? « Liberté » pour 48 % des sondés,â?¨en forte hausse par rapport à 1999. Une révolution culturelle se prépare

Par Rémi Godeau, Rédacteur en chef

Les faits - Si les Français restent méfiants vis-à-vis du libéralisme, ses valeurs ne déclenchent pas de rejet général. Réalisé en partenariat avec le think tank Génération Libre et iTélé, le sondage de l'Ifop que publie mardi l'Opinion dresse le portrait d'une majorité certes favorable à une intervention publique en matière économique mais très critique sur l'Etat providence. François Baroin, Jean-Christophe Cambadélis, François Fillon, Denis Kessler, Alain Madelin ou Jean-Pierre Raffarin commentent pour l'Opinion cette enquête exclusive.

Archives Syndication
septembre 2017 (245)
août 2017 (220)
juillet 2017 (174)
mai 2017 (155)
février 2017 (186)
janvier 2017 (253)
décembre 2016 (179)
octobre 2016 (205)
septembre 2016 (245)
août 2016 (220)
juillet 2016 (174)
juin 2016 (187)
mai 2016 (155)
avril 2016 (117)
mars 2016 (202)
février 2016 (186)
janvier 2016 (253)
décembre 2015 (179)
novembre 2015 (199)
octobre 2015 (205)
septembre 2015 (245)
août 2015 (220)
juillet 2015 (174)
juin 2015 (187)
mai 2015 (155)
avril 2015 (117)
mars 2015 (202)
février 2015 (186)
janvier 2015 (253)
décembre 2014 (179)
novembre 2014 (199)
octobre 2014 (205)
septembre 2014 (245)
août 2014 (220)
juillet 2014 (174)
juin 2014 (187)
mai 2014 (155)
avril 2014 (117)
mars 2014 (202)
février 2014 (186)
janvier 2014 (253)
décembre 2013 (179)
novembre 2013 (199)
octobre 2013 (205)
septembre 2013 (245)
août 2013 (220)
juillet 2013 (174)
juin 2013 (187)
mai 2013 (155)
avril 2013 (117)
mars 2013 (202)
février 2013 (186)
janvier 2013 (253)
décembre 2012 (179)
novembre 2012 (199)
octobre 2012 (205)
septembre 2012 (245)
août 2012 (220)
juillet 2012 (174)
juin 2012 (187)
mai 2012 (155)
avril 2012 (117)
mars 2012 (202)
février 2012 (186)
janvier 2012 (253)
décembre 2011 (179)
novembre 2011 (199)
octobre 2011 (205)
septembre 2011 (245)
août 2011 (220)
juillet 2011 (174)
juin 2011 (187)
mai 2011 (155)
avril 2011 (117)
mars 2011 (202)
février 2011 (186)
janvier 2011 (253)
décembre 2010 (179)
novembre 2010 (199)
octobre 2010 (205)
septembre 2010 (245)
août 2010 (220)
juillet 2010 (174)
juin 2010 (187)
mai 2010 (155)
avril 2010 (117)
mars 2010 (202)
février 2010 (186)
janvier 2010 (253)
décembre 2009 (179)
novembre 2009 (199)
octobre 2009 (205)
septembre 2009 (245)
août 2009 (220)
juillet 2009 (174)
juin 2009 (187)
mai 2009 (155)
avril 2009 (117)
mars 2009 (202)
février 2009 (186)
janvier 2009 (253)
décembre 2008 (179)
novembre 2008 (199)
octobre 2008 (205)
septembre 2008 (245)
août 2008 (220)
juillet 2008 (174)
juin 2008 (187)
mai 2008 (155)
avril 2008 (117)
mars 2008 (202)
février 2008 (186)
janvier 2008 (253)
décembre 2007 (179)
novembre 2007 (199)
octobre 2007 (205)
septembre 2007 (245)
août 2007 (220)
juillet 2007 (174)
juin 2007 (187)
fil rss
fil rss commentaires



Copyright
Top