A + 2 de Sophie Schulze, lettre sur les fantômes du passé

L'auteure de Allée 7, rangée 38 (2011) revient aux Éditions Léo Scheer pour cette rentrée littéraire 2014 avec un récit dense, intense et intime.

Note de la rédaction : '''''

Plusieurs épisodes préparent le lecteur au texte court et serré qui réveille les fantômes du passé familial de l'auteur. Il y a la perte de passeport diplomatique en Arabie Saoudite, la rencontre de la philosophie de Hannah Arendt en hypokh?gne, un travail administratif en stage de droit qui la préoccupe parce qu'elle « exécute » des décisions d'expulsion de demandeurs d'asile politiques déboutés, un passage par le Niger et Jérusalem. IL y a le témoignage, la révélation d'un poids qu'on image osciller entre l'exil, Auschwitz et le silence. Et puis il a un échange de courrier avec l'éditeur, Léo Scheer, qui partage cette même histoire. Un courrier où l'on décide de garder le nom, même si le titre s'en tient aux initialesâ?¦

Thriller douloureux A+2 est un récit identitaire fragmenté, courageux et douloureux où l'auteure emmène le lecteur vers une contrée d'authentique réflexion sur la responsabilité de ceux qui sont nés après. Quelle mémoire porter et comment la porter éthiquement quand on n'a pas vécu les événements ?

La vie n'a aucun droit dans ce texte terrible et exigeant, même si la trajectoire individuelle, éclairée à l'ombre d'un passé terriblement lourd et qui ouvre de nombreuses correspondances. Un récit magnifiquement intransigeant.

Sophie Schulze, A+2, Léo Scheer, 150 p., 17 euros. Sortie le 20 aout 2014.

Yael le 10 juillet 2014