Merci à Michel Lafon, à sa merveilleuse équipe et à Frédéric Taddéï, pour ces grands moments de détente :