Accueil
Actualité
Catalogue
A paraître
Blog des ELS La Revue Littéraire
TV6



vendredi 23 janvier 2015

2246. Olivia de Lamberterie parle de "Hommage de l'Auteur absent de Paris" d'Emmanuelle Allibert dans TÉLÉMATIN sur FRANCE 2

Début à 3mn, un peu après 8h 45.

2245. Emmanuelle Allibert dans La Curiosité est un vilain défaut de Sidonie Bonnec et Thomas Hugues sur RTL - 19 janvier 2015

Écouter l'émission

mercredi 21 janvier 2015

2244. « Dominique Aury » par Christine Lecerf, pour France Culture

A l'occasion de ce portrait de Dominique Aury, l'auteure du sulfureux Histoire d'O, réalisé pour France Culture par Christine Lecerf, de nombreux témoignages, dont celui d'Angie David, accompagnent les extraits d'archives et la lecture de passages de ce chef d'Å“uvre de la littérature érotique.

dimanche 18 janvier 2015

2243. Emmanuelle Allibert par Ludovic Perrin dans le JDD

PERSO

De qui se moque-t-on?

Dans un livre hilarant, l'attachée de presse Emmanuelle Allibert fait une satire du milieu de l'édition.

" Un métier de chien, croit-on tout d'abord. Et puis non. "Je me sens comme un casque bleu. J'avance sans mitraillette et on me tire dessus." dit-elle en se marrant. Emmanuelle Allibert, attachée de presse chez Lattès, a raison d'avoir de l'humour. Son métier consiste à se faire envoyer paître (par les journalistes) et engueuler (par les auteurs).

"Comment leurs dire que leur livre, qu'ils croient unique,, les journalistes en reçoivent chaque jour autant que des prospectus Pizza Hut?"

Plutôt que de tourner aigre, l'attachée de presse de choc en a fait une comédie qui aurait pu s'intituler Ridicule tant ses personnages sembles caricaturaux avec leurs vestes en velour élimé, leurs déjeuners à répétition, leurs SMS faux cul et leurs coiffures savamment négligées. Des caractères à la Daumier où tous les ego se trouvent épinglés.

C'est drôle car tout est vrai. "On ne se reconnait jamais dans la description que l'on fait de soi; nous, c'est toujours l'autre. Pourtant, c'est un métier que j'adore, poursuit-elle, quelle chance d'y travailler. C'est quand même le seul métier où votre patron peut revenir à 16 heures, éméché, de déjeuner." Un jour, l'attachée de presse a franchi le Rubicon.

Et alors, auteur, ça fait quoi? "On ne peut s'empêcher d'adopter les comportements qu'on critiquait. C'est l'histoire du piéton qui engueule l'automobiliste, qui est le même quand il est au volant. Mon livre est sorti le 7 janvier. J'avais un peu honte mais, au milieu de cette tragédie, j'ai entendu une voix qui me disait : "Et merde!". Une seconde, j'ai pensé à mon livre."

Ludovic Perrin, le 18 janvier 2015.

samedi 17 janvier 2015

2242. "Hommage de l'auteur absent de Paris" d'Emmanuelle Allibert dans Madame Figaro

Rien n'est plus parisien que Saint-Germain-des-Prés et son monde de l'édition. Un univers qui a ses codes, ses têtes, son langage... et ses auteurs. Attachée de presse dans une célèbre maison, Emmanuelle Allibert nous livre, avec la finesse et l'humour décapant qu'on adore chez elle, les splendeurs et les misères (surtout les misères) de ceux qui courtisent le verbe. Désopilant et tellement vrai!

Valérie Gans, in Madame Figaro, 16 janvier 2015.

vendredi 16 janvier 2015

2241. Emmanuelle Allibert dans Le Livre du jour de Philippe Vallet sur France Info - 15 janvier 2015

jeudi 15 janvier 2015

2240. Philippe Siou dans La Curiosité est un vilain défaut de Sidonnie Bonnec et Thomas Hugues sur RTL - 13 janvier 2015

Écouter l'émission

2239. Philippe Siou dans Salut les terriens de Thierry Ardisson sur Canal + - 10 janvier 2015

lundi 12 janvier 2015

2238. Michel Maffesoli, Rites piaculaires

Rites piaculaires

Durkheim, au travers d’une expression quelque peu absconse : rites piaculaires, rappelait la nécessité, pour chaque société de pleurer ensemble. Et ce pour conforter le corps social. Les émotions partagées servant, régulièrement, à cimenter le sentiment d’appartenance.

Les pré-textes sont variables, compétitions sportives, catastrophes naturelles évènements sanglants (Mundial de football, tsunami, mort accidentelle d’une princesse anglaise…). Le résultat est, lui, invariable : rappeler à l’animal politique qu’il est de son essence d’être avec. Même si ce social, on y reviendra, est, parfois, en profonde mutation.

Voilà bien ce qu’il faut avoir à l’esprit pour apprécier, avec lucidité, les immenses, et spontanées réactions populaires aux folies meurtrières (carnage à Charlie Hebdo, assassinat à Montrouge et à l’Hyper Cascher de la porte de Vincennes, élimination des terroristes) ayant ensanglanté la France ces derniers jours.

Il faut, pour cela, d’une part négliger l’ignorante légèreté de la plupart des observateurs sociaux. Ils se contentent de quelques incantations incertaines, de mots prononcés au nom d’une vérité abstraite, paroles magiques n’ayant aucune justesse quant à la vie vécue. D’autre part, il faut accepter de reconnaître que penser est difficile. C’est pourquoi la majorité de ces observateurs préfère juger. D’où les discours moralistes dont on est abeuvré : « Words, words,words…. »

Lire la suite

mardi 6 janvier 2015

2237. Philippe Siou dans L'Interview Vérité de Thomas Sotto sur Europe 1

lundi 5 janvier 2015

2236. Signature d’Emmanuelle Allibert à la Librairie Théâtrale, le jeudi 8 janvier 2015

Archives Syndication
juillet 2017 (174)
juin 2017 (187)
mai 2017 (155)
février 2017 (186)
janvier 2017 (253)
décembre 2016 (179)
octobre 2016 (205)
septembre 2016 (240)
août 2016 (211)
juillet 2016 (174)
juin 2016 (187)
mai 2016 (155)
avril 2016 (117)
mars 2016 (202)
février 2016 (186)
janvier 2016 (253)
décembre 2015 (179)
novembre 2015 (199)
octobre 2015 (205)
septembre 2015 (240)
août 2015 (211)
juillet 2015 (174)
juin 2015 (187)
mai 2015 (155)
avril 2015 (117)
mars 2015 (202)
février 2015 (186)
janvier 2015 (253)
décembre 2014 (179)
novembre 2014 (199)
octobre 2014 (205)
septembre 2014 (240)
août 2014 (211)
juillet 2014 (174)
juin 2014 (187)
mai 2014 (155)
avril 2014 (117)
mars 2014 (202)
février 2014 (186)
janvier 2014 (253)
décembre 2013 (179)
novembre 2013 (199)
octobre 2013 (205)
septembre 2013 (240)
août 2013 (211)
juillet 2013 (174)
juin 2013 (187)
mai 2013 (155)
avril 2013 (117)
mars 2013 (202)
février 2013 (186)
janvier 2013 (253)
décembre 2012 (179)
novembre 2012 (199)
octobre 2012 (205)
septembre 2012 (240)
août 2012 (211)
juillet 2012 (174)
juin 2012 (187)
mai 2012 (155)
avril 2012 (117)
mars 2012 (202)
février 2012 (186)
janvier 2012 (253)
décembre 2011 (179)
novembre 2011 (199)
octobre 2011 (205)
septembre 2011 (240)
août 2011 (211)
juillet 2011 (174)
juin 2011 (187)
mai 2011 (155)
avril 2011 (117)
mars 2011 (202)
février 2011 (186)
janvier 2011 (253)
décembre 2010 (179)
novembre 2010 (199)
octobre 2010 (205)
septembre 2010 (240)
août 2010 (211)
juillet 2010 (174)
juin 2010 (187)
mai 2010 (155)
avril 2010 (117)
mars 2010 (202)
février 2010 (186)
janvier 2010 (253)
décembre 2009 (179)
novembre 2009 (199)
octobre 2009 (205)
septembre 2009 (240)
août 2009 (211)
juillet 2009 (174)
juin 2009 (187)
mai 2009 (155)
avril 2009 (117)
mars 2009 (202)
février 2009 (186)
janvier 2009 (253)
décembre 2008 (179)
novembre 2008 (199)
octobre 2008 (205)
septembre 2008 (240)
août 2008 (211)
juillet 2008 (174)
juin 2008 (187)
mai 2008 (155)
avril 2008 (117)
mars 2008 (202)
février 2008 (186)
janvier 2008 (253)
décembre 2007 (179)
novembre 2007 (199)
octobre 2007 (205)
septembre 2007 (240)
août 2007 (211)
juillet 2007 (174)
juin 2007 (187)
fil rss
fil rss commentaires



Copyright
Top