Pour Gérard Collard (Le libraire à la dent dure) et Valérie Expert, quelques mots résument leur déception après le battage mediatique accompagnant certains livres: pour eux, Angot, Binet, Libérati : c'est "ennui et inutilité". Ils concluent qu'il y a un livre qui se détache dans cette rentrée : Place Colette de Nathalie Rheims, "une pure merveille", "ça c'est de la littérature", disent-ils; les 3 autres "évènements" de la rentrée, "c'est du people" que cherchent à imposer certains medias. Ils retiennent aussi le livre de Delphine de Vigan D'après une histoire vraie comme étant de belle facture.

Écouter :