« Humour et légèreté »

« C'est l'histoire d'un f?tus qui parle à la jeune femme qui le porte. Elle est en détresse, fragile et a été abandonnée par le géniteur. Le bébé surprise va l'aider à devenir mère. Il a des décisions d'adulte, ce qui donne de l'humour et de la légèreté au récit », résume Marie Simon, aujourd'hui responsable juridique à Paris. «

Ce livre, c'est une vision simple du thème de la filiation. Ce que l'on transmet à ses enfants, ce que l'on véhicule sans le savoir, sans le vouloirâ?¦ »

Marie n'est pas encore maman. Mais après un premier roman « Les pieds nus » paru en 2012 qui raconte une histoire d'amour avec un marin, la romancière dit avoir eu besoin d'écrire sur la transmission. « Peut-être parce que j'ai une relation pas très apaisée avec mes parentsâ?¦ »

Marie Simon reviendra bientôt à Nancy. Voir ses amis. Et peut-être signer au salon littéraire du Livre sur la Place en septembre. En tout cas, la presque Nancéienne l'espère.

Marie Simon connaît bien Nancy gr?ce à des étudiants devenus amis rencontrés en master de droit à Paris il y a 10 ans.

Elle a découvert Nancy pendant ses études de droitâ?¦ Marie Simon avait dans sa classe de nombreux Nancéiens qui, comme elle, suivaient il y a 10 ans une spécialité en droit de la propriété intellectuelle. « On était un groupe très soudé et on est resté amis, c'est pourquoi depuis, j'ai passé beaucoup de temps dans cette ville que j'adore et où je me sens bien. »

É tel point que la Parisienne née à Toulouse il y a 34 ans se considère un peu Nancéienne.

Corinne BARET, le 17 janvier 2016