Sur le site du POINT.fr

Lectures de rentrée #2 : Vies brisées.

Autour de ce thème des vies brisées, avec Amélie Nothomb, chez Albin Michel, Sorj Chalandon, chez Grasset et Charlotte Pons, chez Flammarion pour son premier roman.

Nathalie Rheims réécrit sa vie.

Dans Place Colette, Nathalie Rheims revenait sur ses premières amours d'adolescente. Dans Laisser les cendres s'envoler, elle s'interrogeait sur les relations qu'elle entretenait avec sa mère.

Cette fois-ci, elle programme sa machine à remonter le temps quelques années en arrière. Elle profite d'une opération des gencives pour oser avec son chirurgien une audacieuse expérience : recommencer sa vie d'écrivain en adoptant tout ce qu'elle a jusqu'ici refusé, les mondanités, l'ambition, l'arrivisme et la volonté de briller en toutes circonstances.

La léthargie dans laquelle elle s'enfonce dans le bloc opératoire donne naissance à un avatar qui revêt des sentiments et des convictions qui étaient jusqu'ici étrangers à son modèle.

Grâce à ce personnage-sœur, la romancière lâche quelques secrets germanopratins et fait entrer en scène quelques «  huiles  » du milieu littéraire parisien.

Nathalie Rheims répond aussi et surtout à une question que nous nous posons tous : que changerions-nous dans notre vie si nous avions l'occasion de revenir sur les sentiers parcourus  ? Un thème universel.

Jérôme Béglé, le 27 août 2017