Le cinéma, ça se lit, aussi. En témoignent quatre livres qui, chacun à leur manière, prolongent par les mots le plaisir des images et en décryptent le sens.

La Star et son complexe de René Bonnell

Ayant exercé de son côté de hautes fonctions dans le milieu du cinéma et de la télévision, René Bonnell a côtoyé lui aussi les actrices, à travers la figure sublimée qu'en a construite le 7e art : la star. De cet être qui appartient au monde du fantasme, il trouve le soubassement intime en dégageant chez chacune un dénominateur commun qui est le rapport conflictuel, inassouvi, en tout cas problématique, entretenu avec le père. Nourri d'exemples empruntés à toute l'histoire du cinéma, son livre dégage une sorte de version quasi-névrotique et féminisée du complexe d'Oedipe, qui brise l'image glamoureuse de papier glacé pour mettre à nu cet univers impitoyable dont Hollywood est l'incarnation. Sujet d'actualité s'il en est...

Jean Serroy, Le Dauphiné Libéré, le 29 octobre 2017