En une du "blog des arts", Alain Vollerin présente L'Ivraie de Bruno Lafourcade.

« L'histoire d'un écrivain méconnu, sans argent, qui accepte un « remplacement » dans un lycée professionnel de la banlieue bordelaise. Bruno Lafourcade saisit cet argument pour dire, dans un humour rude mais nécessaire, la démagogie de certains enseignants et l'acculturation d'une part de la jeunesse imprégnée de complotisme que nous ne cessons de dénoncer, ici. (…) Bruno Lafourcade décrit aussi une histoire d'amour qui poussera son héros, Jean Lafargue, vers un retour à sa vocation littéraire, et aux espoirs de sa jeunesse. Ce livre est un des constats les plus courageux sur l'état de notre société française en totale déliquessence. Je vous recommande vraiment de le lire dans les délais les plus brefs. »

Pour lire l'article en entier cliquez-ici.