« C'est un des trésors cachés de cette rentrée littéraire. »

Pierre Siankowski présente le premier roman d'Alexandra Dezzi Silence, radieux dans Les Inrocks.

Les possibilités d'une elle

« Ce qui transparaît aussi de Silence, radieux, c'est la joie avec laquelle la jeune auteure compose et traverse elle-même cette première tentative littéraire. À lire Dezzi, on a le sentiment de croiser le jeune Spiderman qui découvre ses superpouvoirs. C'est enlevé, ludique, sexy et totalement réussi. On s'accroche à ce livre, et l'histoire compliquée qui le sous-tend se traverse de façon sereine. Ce n'est jamais trop, ce n'est jamais assez. Là où certains se regardent écrire, Alexandra Dezzi nous offre simplement sa jouissance de se voir devenir humblement écrivaine.  »

Pour lire l'article en entier cliquez-ici.