Dans le numéro du Figaro Littéraire du 24 janvier, Mohamed Aïssaoui consacre une chronique au premier roman de Bruno Gay, No Zone.

Nostalgiques, fantasques, subversifs, poétiques : huit nouveaux talents à découvrir en ce début d'année. Voici notre sélection.

No Zone, de Bruno Gay : après l'apocalypse

« C'est un roman court, mais d'une densité et intensité qui forcent l'admiration. (...) Bruno Gay signe là un roman extraordinaire d'inventivité et d'écriture tendue. On n'en lira pas souvent, des livres de cette tenue. L'auteur excelle dans la description de décors postapocalyptiques, mais aussi dans l'esquisse des portraits des membres de l'équipe. Une grande réussite. »

Pour lire l'article en entier cliquez-ici.