Dans Le Quotidien du Luxembourg" du 20 septembre, Serge Bressan présente Les Reins et les Cœurs'' de Nathalie Rheims.

Le filtre et la pompe

Nathalie Rheims évoque une maladie qui, dans sa famille, détruit les femmes, et la greffe de rein.

« C'est le début de la bataille du rein pour Nathalie Rheims – et en 45 chapitres brefs pour son 20e livre, elle raconte. Résultat : Les Reins et les Cœurs, un texte fort, puissant, bouleversant. Elle écrit : "Il faut toujours être attentif, ne jamais baisser la garde, car, à tout moment, l'apocalypse peut vous tomber dessus." Elle qui, dans ses livres, se raconte, précise : "J'avais senti venir la catastrophe dans ma propre écriture, présente jusque dans le titre de ce livre ultime : Ma vie sans moi. Le récit en était prémonitoire." (...) Un livre qui ne tente jamais le racolage, un livre simplement empli de pudeur et de sensibilité. »

Pour lire l'article en entier cliquez-ici.