Accueil
Actualité
Catalogue
A paraître
Blog des ELS La Revue Littéraire
TV6

Derniers Commentaires...



mardi 17 juin 2008

599. Lettre à Anne Procureur. (2)

Ma très chère AnnePro. J'apprends avec bonheur que le deuxième billet sur L'Amour impossible (en deux siècles) vient enfin de paraître dans une excellente gazette (Le Point), et comme il le doit aussi à votre ténacité, je tenais à vous en féliciter. Le premier, anonyme, (sans doute écrit par mon "ami" Sainte-Beuve), m'avait laissé un got amer dont je vous avais fait part dans ma précédente lettre. Celui-ci est d'autant plus agréable qu'il est signé par un auteur qui publie un livre dans la rentrée littéraire de cet automne : Jean-Paul Enthoven; il est vrai que je sens dans ses romans une certaine complicité. Transmettez également mes amitiés à Christophe Ono-Dit-Bio, le rédacteur en chef des pages culture et Franz-Olivier Giesbert, directeur de cette gazette, qui mènent tous les deux un véritable combat pour la défense de la littérature.

Votre Jules Barbey.

jeudi 12 juin 2008

593. Vous ne pouvez pas reprendre une activité normale (par Emmanuel Rabu)

Oui, c'était à peu près le premier épisode d'Écrivains en séries. En voici la suite.

Je suis parti du constat qu'on pouvait découper chronologiquement l'évolution des séries télé en trois phases.

Tout d'abord, de la fin des années 40 au début des années 70 : la naissance du genre (en France, la première série date de 1950). C'est à ce moment-là que tout s'est installé, les grands genres (sitcom, série anthologique, western…) mais aussi les canons, c'est-à-dire les structures définissant le genre. Cette première phase va de I Love Lucy à Amicalement vôtre.

Des années 70 à la fin des années 80, contrastant avec cette première effervescence, les séries créées ont un peu vécu sur leurs acquis. Pas de bouleversement majeur.

Enfin, de la fin des années 80 à nous jours, c'est la déflagrations télévisuelle que nous observons, avec une accélération à partir de 1996. C'est à cette période qu'est créée la première série d'HBO, Les Contes de la crypte, symptomatique de la liberté de ton de cette chaîne ; mais aussi Les Simpsons, Twin Peaks, etc. Et aussi, pour le pas les oublier, en France, les premières séries d'AB Production ainsi que Navarro… elles aussi symptomatiques, dans un autre genre, nous y reviendrons.

Peut-être sommes-nous aujourd'hui en train d'entrer dans une quatrième phase et est-il temps de rendre compte de cette histoire. C'est tout du moins la conclusion à laquelle je suis arrivée en constatant une profusion d'outils d'analyse ou, plus fréquemment, descriptifs, de façon éparse, mais aussi que la dernière anthologie conséquente sur les séries télé, dirigée par Martin Winckler, date d'une dizaine d'années.

Cette préoccupation en a croisée une autre, mon activité d'écriture, et l'idée est née d'hybrider revue et guide, comme l'a expliqué Laure ci-dessous. Non pas créer une somme universitaire, strictement analytique ou journalistique mais faire se confronter des singularités d'écriture avec des singularités narratives. Ce n'est donc pas un hasard si le premier texte reçu a été celui de l'auteur du Problème martien, Stéphane Bérard, sur Thibault ou les croisades, une série de 1968. Un texte sublime qui inaugure dignement cette étrange et addictive chimère…

Emmanuel Rabu

Archives Syndication
février 2017 (186)
janvier 2017 (253)
décembre 2016 (179)
octobre 2016 (205)
septembre 2016 (240)
août 2016 (211)
juillet 2016 (173)
juin 2016 (186)
mai 2016 (151)
avril 2016 (117)
mars 2016 (202)
février 2016 (186)
janvier 2016 (253)
décembre 2015 (179)
novembre 2015 (199)
octobre 2015 (205)
septembre 2015 (240)
août 2015 (211)
juillet 2015 (173)
juin 2015 (186)
mai 2015 (151)
avril 2015 (117)
mars 2015 (202)
février 2015 (186)
janvier 2015 (253)
décembre 2014 (179)
novembre 2014 (199)
octobre 2014 (205)
septembre 2014 (240)
août 2014 (211)
juillet 2014 (173)
juin 2014 (186)
mai 2014 (151)
avril 2014 (117)
mars 2014 (202)
février 2014 (186)
janvier 2014 (253)
décembre 2013 (179)
novembre 2013 (199)
octobre 2013 (205)
septembre 2013 (240)
août 2013 (211)
juillet 2013 (173)
juin 2013 (186)
mai 2013 (151)
avril 2013 (117)
mars 2013 (202)
février 2013 (186)
janvier 2013 (253)
décembre 2012 (179)
novembre 2012 (199)
octobre 2012 (205)
septembre 2012 (240)
août 2012 (211)
juillet 2012 (173)
juin 2012 (186)
mai 2012 (151)
avril 2012 (117)
mars 2012 (202)
février 2012 (186)
janvier 2012 (253)
décembre 2011 (179)
novembre 2011 (199)
octobre 2011 (205)
septembre 2011 (240)
août 2011 (211)
juillet 2011 (173)
juin 2011 (186)
mai 2011 (151)
avril 2011 (117)
mars 2011 (202)
février 2011 (186)
janvier 2011 (253)
décembre 2010 (179)
novembre 2010 (199)
octobre 2010 (205)
septembre 2010 (240)
août 2010 (211)
juillet 2010 (173)
juin 2010 (186)
mai 2010 (151)
avril 2010 (117)
mars 2010 (202)
février 2010 (186)
janvier 2010 (253)
décembre 2009 (179)
novembre 2009 (199)
octobre 2009 (205)
septembre 2009 (240)
août 2009 (211)
juillet 2009 (173)
juin 2009 (186)
mai 2009 (151)
avril 2009 (117)
mars 2009 (202)
février 2009 (186)
janvier 2009 (253)
décembre 2008 (179)
novembre 2008 (199)
octobre 2008 (205)
août 2008 (211)
juillet 2008 (173)
juin 2008 (186)
mai 2008 (151)
avril 2008 (117)
mars 2008 (202)
février 2008 (186)
janvier 2008 (253)
décembre 2007 (179)
novembre 2007 (199)
fil rss
fil rss commentaires



Copyright
Top