Au moment où M@nuscrits entre dans la phase concrète de la rétropublication (15 octobre 2008 avec Rater mieux de Barberine en librairie) nous recevons ce projet de référendum que nous soumettons aux votes :

"Le référendum des d@ubes"

"Mesdames et Messieurs les blogueurs littéraires,

Depuis quelques temps déjà, l'inénarrable Ludivine Cissé a pris la liberté de décerner ici régulièrement la distinction fort peu courue de d@ube de la semaine aux m@nuscrits qu'elle juge les moins dignes d'être présentés à votre précieuse attention, accomplissant par là un travail de filtrage qui, pour généreux qu'il soit, ne semble pas faire l'unanimité.

Par conséquent, maintenant que nous avons dépassé le stade de l'expérimentation, et plutôt que de consacrer par consentement silencieux une pratique où l'on voit déjà poindre le début d'une institution, il paraît opportun de soumettre la pérennité de ladite cérémonie virtuelle aux voix démocratiques des intervenants de ce blog.

La procédure est simple : il vous appartient de vous déclarer, dans les commentaires du présent billet, pour ou contre cette remise de prix dment argumentée (à grand renfort de vitriol), en ayant soin de motiver convenablement votre vote, faute de quoi il sera considéré comme nul - le mot est choisi. Conformément aux principes découlant de tout scrutin universel, les abstentionnistes renoncent de fait à toute légitimité pour leurs doléances futures.

Le comptage des voix est confié à M. Tony Lesterlin, inventeur de la méthode de notation la plus cryptique de l'histoire de l'humanité, qui dévoilera les résultats définitifs dans un délai de huit jours à compter de l'ouverture du référendum, soit le lundi 20 octobre 2008.

Dans cette attente, nous comptons sur votre participation constructive à cette initiative, qui se place de fait sous l'égide impartiale du Web 2.0."