Accueil
Actualité
Catalogue
A paraître
Blog des ELS La Revue Littéraire
TV6



vendredi 22 janvier 2010

1232. Petit Dialogue jcm-ab sur L’Arbre d’Or de Hegel.

L'arbre d'Or de Hegel.. Comme le dit jcm, "c'est un envers de scène témoignant des vitesses, des improvisations entre travail, lecture, écriture tout azimut."

ab : Cher léo, un petit dialogue ou l'on voit que les échanges ne sont pas aussi simples qu'on l'imagine. Mon innocence (elle est vraie) ou ma naïveté (encore plus vraie) m'a joué un tour, ou a voulu me donner une leçon de comportement. J'ai cru que... ai-je poussé le bouchon trop loin... ai-je mal fait voulant être ici et là... je vous le dis, pourtant, je n'ai jamais pensé faire autre chose qu'un commentaire, ai-je voulu trop le montrer, c’est possible, alors je suis orgueilleux, présomptueux, et c’est très grave cela… peut-être faut-il plutôt la "boucler" parfois, car nos gestes, nos actions, nos pensées, nos écrits sont mal interprétés. J'ai besoin de votre avis, cher léo, “comme un frère”, n'est-ce pas, et d'un "conseil" pour la suite des choses quant à me comporter...

Lire la suite

1231. Hegel en Haïti (3) par Alain Baudemont

Sans titre, sans nom, je viens de Ayiti, c'est ma belle terre des hautes montagnes, mais je suis noir. Je n'ai jamais été libre, mon maître m'interdit de porter les armes, sauf pour la chasse. Si je désobéis, si je fuis, c'est mon désir de désobéir, c'est mon désir la fuite, mais que j'échoue à fuir, mon maître me coupe les oreilles et me marque au fer rouge; qu'importe mes oreilles, je suis sourd déjà, mais je suis obstiné; d'où me vient cette lumineuse obstination; ma deuxième fuite, je le sais d'avance, me fait perdre mon jarret, mon maître le coupe, beaucoup de mes soeurs et de mes frères ont perdu leurs jarrets; qu'importe encore mon jarret quand mon maître ne peut couper ma lucide obstination, elle me reste; La troisième fois, je fuis encore, mon maître me reprend, il me puni de mort; pendu, le vent de mes hautes montagnes vient, et me balance ni joyeux, ni libre, ni heureux, ni rien après mon infortuné désir, un grincement peut-être, la corde et le bois sûrement, un bruit quand même, un vent d'aucun paraclet me balance, je suis mort, je n'existe plus, mon maître aussi me perd.

Lire la suite

jeudi 21 janvier 2010

1229. Hegel en Haïti (2) par Jean-Clet Martin

Le billet de jcm dans Strass de la philosophie : Haïti depuis la fenêtre de Hegel.

Hegel, assis dans l’étroit bureau encombré du journal qu’il dirige (La gazette de Bamberg) entend, au travers de fenêtres exigües, le borborygme strident des servantes au marché, au moment d'ouvrir la lettre de blâme dépêchée par les autorités en 1808 lui reprochant de répandre des informations contraires aux intérêts de l’Etat. Il sera convoqué demain devant ses juges. Lui le serviteur, le petit ouvrier des faits diverspour amuser le quotidien des grandes dames autour desquelles pavanent toute la ville et se pressent les jeunes filles en guenilles. Il n’aura donc été que serviteur ! Serviteur toujours ! Une impression que le brouhaha du marché et la couleur du ciel lui rappellent, le plongeant dans le souvenir de Berne où il avait été employé, logé en qualité de précepteur avec la racaille, la valetaille (Gesinde) pour partager ses repas, la table des maîtres lui étant interdite.

Lire la suite

Archives Syndication
février 2017 (186)
janvier 2017 (253)
décembre 2016 (179)
octobre 2016 (205)
septembre 2016 (240)
août 2016 (211)
juillet 2016 (173)
juin 2016 (186)
mai 2016 (151)
avril 2016 (117)
mars 2016 (202)
février 2016 (186)
janvier 2016 (253)
décembre 2015 (179)
novembre 2015 (199)
octobre 2015 (205)
septembre 2015 (240)
août 2015 (211)
juillet 2015 (173)
juin 2015 (186)
mai 2015 (151)
avril 2015 (117)
mars 2015 (202)
février 2015 (186)
janvier 2015 (253)
décembre 2014 (179)
novembre 2014 (199)
octobre 2014 (205)
septembre 2014 (240)
août 2014 (211)
juillet 2014 (173)
juin 2014 (186)
mai 2014 (151)
avril 2014 (117)
mars 2014 (202)
février 2014 (186)
janvier 2014 (253)
décembre 2013 (179)
novembre 2013 (199)
octobre 2013 (205)
septembre 2013 (240)
août 2013 (211)
juillet 2013 (173)
juin 2013 (186)
mai 2013 (151)
avril 2013 (117)
mars 2013 (202)
février 2013 (186)
janvier 2013 (253)
décembre 2012 (179)
novembre 2012 (199)
octobre 2012 (205)
septembre 2012 (240)
août 2012 (211)
juillet 2012 (173)
juin 2012 (186)
mai 2012 (151)
avril 2012 (117)
mars 2012 (202)
février 2012 (186)
janvier 2012 (253)
décembre 2011 (179)
novembre 2011 (199)
octobre 2011 (205)
septembre 2011 (240)
août 2011 (211)
juillet 2011 (173)
juin 2011 (186)
mai 2011 (151)
avril 2011 (117)
mars 2011 (202)
février 2011 (186)
janvier 2011 (253)
décembre 2010 (179)
novembre 2010 (199)
octobre 2010 (205)
septembre 2010 (240)
août 2010 (211)
juillet 2010 (173)
juin 2010 (186)
mai 2010 (151)
avril 2010 (117)
mars 2010 (202)
février 2010 (186)
janvier 2010 (253)
décembre 2009 (179)
novembre 2009 (199)
octobre 2009 (205)
septembre 2009 (240)
août 2009 (211)
juillet 2009 (173)
juin 2009 (186)
mai 2009 (151)
avril 2009 (117)
mars 2009 (202)
février 2009 (186)
janvier 2009 (253)
décembre 2008 (179)
novembre 2008 (199)
octobre 2008 (205)
août 2008 (211)
juillet 2008 (173)
juin 2008 (186)
mai 2008 (151)
avril 2008 (117)
mars 2008 (202)
février 2008 (186)
janvier 2008 (253)
décembre 2007 (179)
novembre 2007 (199)
fil rss
fil rss commentaires



Copyright
Top