Accueil
Actualité
Catalogue
A paraître
Blog des ELS La Revue Littéraire
TV6



mardi 16 avril 2013

2092. Hélène Maurel-Indart dans Le Monde

Mieux qu'un petit billet dans "Le Monde des livres" que personne n'aurait vu, voici une pleine page, bien visible, signée par l'auteur de la Petite enquête sur le plagiaire sans scrupule, Hélène Maurel-Indart, dans journal quotidien Le Monde, lui-même.

Plagiat : les nouveaux faussaires

Par Hélène Maurel-Indart

Professeur de littérature française du xxe siècle à l'université de Tours.

Que sont les auteurs devenus ? Authentiques signataires d'une oeuvre, créateurs d'une pensée qui fait modèle de référence pour le citoyen, pour l'homme, en quête de repères, dans un monde mouvant et complexe. Naguère, on avait son Sartre ou son Foucault pour guider sa conscience. On pouvait se caler sur une pensée qui fasse sens. Aujourd'hui, les nouveaux faussaires des oeuvres de l'esprit semblent avoir envahi le marché du livre.

L'affaire de plagiats commis par Gilles Bernheim ' qui était alors le grand rabbin de France ' n'est qu'un exemple d'une pratique devenue courante. L'affaire serait assez banale si elle ne concernait un chef religieux ' donc une autorité morale ' tenu, comme tout responsable d'un culte, à un devoir d'exemplarité. En l'espèce, c'est moins l'égarement d'un homme ' probablement piégé par un scribouillard peu scrupuleux ' qu'un type d'imposture intellectuelle bien identifiable qu'il faut dénoncer : le nom d'auteur vaut marque ou label, plutôt que caution intellectuelle. Le plus souvent s'enchaînent la fraude, le mensonge, le mea culpa et la récidive.

Prenons un peu de recul : au sein de la société civile, les titres, les diplômes et les publications de référence devraient être autant de garanties d'une certaine légitimité ; ces critères de compétences, ces brevets du savoir, délivrés par les institutions de la République, permettent l'accès à nombre de postes à responsabilité, davantage réservés aux hommes qu'aux femmes d'ailleurs. Jugés par leurs pairs, qui leur délivrent leur sésame d'entrée, les tenants de tels titres adoubent à leur tour les impétrants. Ainsi se tisse le maillage serré d'une société en partie fondée sur le principe méritocratique et sur une légitime répartition ' encore imparfaite ' des fonctions et des places selon des compétences reconnues. La pratique du plagiat dans le domaine éditorial ou universitaire est l'une des causes de l'enrayement d'un système fragile qui repose sur le respect d'une déontologie, en matière de délivrance des diplômes et des "bons à tirer" s'agissant de l'activité éditoriale.

Lire la suite

samedi 6 avril 2013

2091. À propos de la Petite enquête sur le plagiaire sans scrupule de Hélène Maurel-Indart par Ariane Charton sur Les âmes sensibles

En ces temps de méditation sur la spirale du mensonge, la question du plagiat revêt une acuité particulière. Sur son blog Les âmes sensibles, où elle analyse la Bibliothèque romantique et autres lectures, Ariane Charton évoque le travail d'Hélène Maurel-Indard.

Imitation et originalité en littérature.

Certaines affaires de plagiat peuvent aboutir à une réflexion approfondie et particulière comme la notion de plagiat moral qui a opposé Camille Laurens à Marie Darrieussecq. Sans aller jusqu'au plagiat, il y a également les nombreux larcins ici ou là que seuls des spécialistes peuvent deviner. Par exemple en travaillant sur Alain-Fournier je m'aperçois que de nombreux biographes ont pillé Isabelle Rivière, les lettres de Fournier et de Rivière en omettant les guillemets pour faire croire que c'est de leur cru. Ce procédé est malhonnête vis-à-vis du lecteur et m'apparaît comme une solution de facilité pour ces biographes. Pourquoi ne pas mettre les guillemets et la note de référence ? Certes, cela prend du temps, certes, ce n'est pas écrire, mais citer, mais c'est être honnête aussiâ?¦ Ce n'est pas d'ailleurs parce que l'on s'appuie sur des citations référencées que l'on ne peut pas ajouter des commentaires. Etre un biographe intelligent qui évite le vol ou la paraphrase. Je passe sur les biographes dilettantes et médiatiques qui pillent ceux qui les ont précédés avec plus de sérieuxâ?¦

Beaucoup de plagiats appartiennent maintenant à la petite histoire de la vie littéraire ou universitaire. Depuis des siècles, le monde littéraire est pavé d'accusations de vol, parfois fondées, d'autres fantaisistes. Au-delà de l'anecdote, certaines affaires sont révélatrices d'un état d'esprit, d'un contexte social ou économique, sans parler de querelles plus intellectuelles.

Du Plagiat d'Hélène Maurel-Indart est assurément l'ouvrage le plus complet sur le sujet depuis l'Antiquité jusqu'à aujourd'hui. Hélène Maurel-Indart s'appuie sur de nombreux exemples et surtout élargit la perspective sur d'autres questions littéraires. Bref, elle ne pointe pas du doigt des plagiaires sans autre forme de procès, mais réfléchit aux motivations, aux buts et aux résultats. La technique du collage, le pastiche, la parodie, les questions d'intertextualité sont ainsi étudiés. L'ouvrage est érudit, mais toujours clair et découpé en de nombreuses sous-parties permettant une lecture pratique.

Quant aux lecteurs qui voudraient aborder le sujet d'une façon plus rapide et ludique dans un premier temps, je ne saurais que leur conseiller Petite enquête sur le plagiaire sans scrupule. Portraits-robots des différents types de plagiaires (dans la fiction et la réalité), mobiles, complices, méthodes : Hélène Maurel-Indart revêt les habits d'un commissaire qui parfois se fait juge d'instruction. Elle nous fait partager aussi discrètement ses émotions face à tel ou tel cas qui la scandalise ou la touche. J'aime cette façon de faire vivre l'érudition.

Lire la suite

mardi 2 avril 2013

2090. Soirée littéraire : Marie Simon à la Librairie des Machines

Sylvain Coher et Marie Simon partagent un fort attachement à la mer, un questionnement sur la perte, la disparition ainsi qu'une écriture poétique et sensible, une écriture de l'urgence. Deux personnalités et deux parcours. Ils ont accepté d'échanger avec nous sur leur processus créatif, leurs influences et leurs projets.

Un échange animé par Charlotte Desmousseaux / Carole Pohu de la Librairie des Machines de l'île et Bernard Martin des éditions Joca Seria.

Vendredi 12 avril, 18h30 à la Librairie des Machines
2, boulevard Léon Bureau
44200 Nantes, France
Tél. : 02 51 17 48 87

Archives Syndication
août 2017 (216)
juillet 2017 (174)
mai 2017 (155)
février 2017 (186)
janvier 2017 (253)
décembre 2016 (179)
octobre 2016 (205)
septembre 2016 (240)
août 2016 (216)
juillet 2016 (174)
juin 2016 (187)
mai 2016 (155)
avril 2016 (117)
mars 2016 (202)
février 2016 (186)
janvier 2016 (253)
décembre 2015 (179)
novembre 2015 (199)
octobre 2015 (205)
septembre 2015 (240)
août 2015 (216)
juillet 2015 (174)
juin 2015 (187)
mai 2015 (155)
avril 2015 (117)
mars 2015 (202)
février 2015 (186)
janvier 2015 (253)
décembre 2014 (179)
novembre 2014 (199)
octobre 2014 (205)
septembre 2014 (240)
août 2014 (216)
juillet 2014 (174)
juin 2014 (187)
mai 2014 (155)
avril 2014 (117)
mars 2014 (202)
février 2014 (186)
janvier 2014 (253)
décembre 2013 (179)
novembre 2013 (199)
octobre 2013 (205)
septembre 2013 (240)
août 2013 (216)
juillet 2013 (174)
juin 2013 (187)
mai 2013 (155)
avril 2013 (117)
mars 2013 (202)
février 2013 (186)
janvier 2013 (253)
décembre 2012 (179)
novembre 2012 (199)
octobre 2012 (205)
septembre 2012 (240)
août 2012 (216)
juillet 2012 (174)
juin 2012 (187)
mai 2012 (155)
avril 2012 (117)
mars 2012 (202)
février 2012 (186)
janvier 2012 (253)
décembre 2011 (179)
novembre 2011 (199)
octobre 2011 (205)
septembre 2011 (240)
août 2011 (216)
juillet 2011 (174)
juin 2011 (187)
mai 2011 (155)
avril 2011 (117)
mars 2011 (202)
février 2011 (186)
janvier 2011 (253)
décembre 2010 (179)
novembre 2010 (199)
octobre 2010 (205)
septembre 2010 (240)
août 2010 (216)
juillet 2010 (174)
juin 2010 (187)
mai 2010 (155)
avril 2010 (117)
mars 2010 (202)
février 2010 (186)
janvier 2010 (253)
décembre 2009 (179)
novembre 2009 (199)
octobre 2009 (205)
septembre 2009 (240)
août 2009 (216)
juillet 2009 (174)
juin 2009 (187)
mai 2009 (155)
avril 2009 (117)
mars 2009 (202)
février 2009 (186)
janvier 2009 (253)
décembre 2008 (179)
novembre 2008 (199)
octobre 2008 (205)
août 2008 (216)
juillet 2008 (174)
juin 2008 (187)
mai 2008 (155)
avril 2008 (117)
mars 2008 (202)
février 2008 (186)
janvier 2008 (253)
décembre 2007 (179)
novembre 2007 (199)
fil rss
fil rss commentaires



Copyright
Top