Isidore Isou, l'inventeur du Lettrisme, l'auteur de ''La Créatique ou la Novatique'', du Traité de Bave et d'éternitéâ?¦ bref, l'une des figures de proue des avant-gardes historiques est mort samedi 28 juillet. Dans un relatif silence qui me choque quelque peu. É moins que leurs moteurs de recherche n'aient effacé l'information, ni Le Monde, ni Libé (dans Libé, c'est Juliette Greco qui parle d'Isou en juin dernierâ?¦), ni L'Huma ne consacrent trois lignes à l'événement. Je ne demande pas une messe télévisée avec chronique de la voix de Léon Zitrone exhumée par échantillonneur numérique, Philippe Sollers en pleurs et ch?urs lettristes mais tout de mêmeâ?¦ On va tenter d'être optimiste et dire que tout le monde est en vacances et que la France prendra soin de son héritage littéraire à la rentrée ' on l'écrit même.
En attendant, merci aux Nouvelles à travers La Chine et le Monde de relayer l'informationâ?¦ (et La République des Lettres aussi, et France 2, ouf, quand même, l'honneur est sauf).