On parle souvent côté écrivains, en particuliers jeunes écrivains (logiquement) de la difficulté de trouver un éditeur.

Cette difficulté à publier va sérieusement s'accroître pour une partie de la population : les enseignants. C'est ce que je découvre avec stupeur et horreur sur le blog d'Emmanuelle Pagano. Non seulement il faudra, à présent, la validation d'un éditeur pour publier (bon, jusque là tout va bien)â?¦ mais aussi celle du chef d'établissementâ?¦