Accueil
Actualité
Catalogue
A paraître
Blog des ELS La Revue Littéraire



mardi 13 mai 2008

551. Norma Ramón : Orion Scohy, entretien par Laure Limongi pour La Revue Littéraire (bis)

É l'occasion de la sortie du deuxième livre d'Orion Scohy aux Éditions POL, Norma Ramón, Laure Limongi réalise un entretien sur l'évolution de son écriture romanesque et la notion d'intertexte ' notamment du personnage « L'Élu ».

Norma Ramón, Orion Scohy, POL, 176 pages, 17 euros. En librairie depuis le 2 mai 2008.

L.L. : Par rapport à Volume, je décèle dans Norma Ramón un changement stylistique. J'ai l'impression que la notion d'absurde ' que ne renierait pas le pigeon malfaisant de ton premier livre ' va croissant. Pourquoi ?

O.S. : Dans Volume, mon premier roman, j'avais voulu multiplier les styles, les références, les strates. J'avais la naïve ambition, sans me départir toutefois de mon fidèle scepticisme, de fabriquer quelque chose de total, n'ayant pas encore prévu d'écrire autre chose après ça. Et puis c'était un premier livre. Après sa parution, mes tentatives d'écriture se sont toutes avérées assez décevantes, jusqu'à ce que me vienne l'idée d'un projet peut-être plus vaste encore. Or, comprenant que cela me prendrait pas mal de temps et me révélant assez impatient de publier quelque chose de plus court et de plus léger en guise de transition ou d'intermède, je me suis lancé dans NR. Mais le contenu du livre n'était absolument pas prémédité, je l'ai rédigé assez vite, une idée en entraînant une autre, sans réfléchir ou presque. Même s'il ne s'agit tout de même pas d'écriture automatique à proprement parler, c'est notamment cette façon de travailler qui peut expliquer la présence importante de la notion d'absurde dont tu parles, les références au surréalisme et à Dada, la récurrence de l'eau, des rêves ' l'imagination de la matière.

Lire la suite

samedi 10 mai 2008

545. Carnet

Les Éditions Léo Scheer ont la joie de souhaiter la bienvenue à Octave Mentzel-Scieux, né le 8 mai et saluent affectueusement ses parents, Laure et Jean-Baptiste, rédacteurs pour La Revue Littéraire. Allez, courage, les nuits blanches pourront servir à chroniquer les livres de la rentrée littéraire entre deux biberons... et à écrire des textes pour Écrivains en séries...

vendredi 9 mai 2008

543. Anti saudade

Suite à mon voyage littéraire au Brésil, me voici donc à présent rédactrice pour l'excellent site Cronòpios que j'ai déjà évoqué ici. J'en suis extrêmement fière. Edson Cruz, l'un des éditeurs du site, a créé pour moi la rubrique « Chez Laurette », qui sera donc, en français et mensuellement nourrie. Le premier texte publié est consacré à ''Cavale'' de Nathalie Quintane dont l'un des livres, Début, a été traduit en portugais du Brésil chez 7 Letras (''Començo'').

Et pour les lusophones, n'hésitez pas à vous perdre dans les méandres de Cronòpios. Edson Cruz a également raconté le débat autour de la question des blogs littéraires qui s'est tenu à São Paulo sur son blog, Sambaquis.

542. Réapparition d’Hélène Bessette

Oui, Léo, en effet, Hélène Bessette mérite bien quelques billets et même plus. Voici donc une amorce de début d'introduction de choses à dire sur cet immense auteurâ?¦ La biographie de Julien Doussinault à paraître aux Éditions Léo Scheer en octobre prochain devrait un peu éclaircir le mystère.

Ci-dessous, mon texte d'introduction au dossier consacré à Hélène Bessette dans La Revue Littéraire n° 28. Je vous conseille fortement la lecture des textes de Nathalie Quintane, Frédéric Léal, Céline Minard, Mathieu Bénézet et Julien Doussinault dans cette même revue. Je précise également que Bernard Noël a écrit une postface au Bonheur de la nuit et que Florence Giorgetti et Robert Cantarella ont écrit des postfaces (une chacun, pour tout dire) à Suite suisse, qui est l'un des textes clefs de cette ?uvre ' qui ne comprend pas de livres faiblesâ?¦ Allez, c'est bien la rançon de son existence tragique : Hélène Bessette est incontournable :

Lire la suite

lundi 5 mai 2008

533. Retour du Brésil

Après une mission culturelle. Outre des lectures de mes livres, j'y ai effectué deux types de conférences : l'une traçant un panorama ' subjectif ' de la poésie contemporaine en France à travers ses divers courants : poésie du vers, poésie « blanche », poésie sonore et action, poésie « narrative », poésie multimédiaâ?¦ ; l'autre s'intéressant au développement des sites et blogs de littérature en France. Les deux ont été reçues avec un enthousiasme chaleureux envers la littérature française aussi bien à Porto Alegre qu'à Rio de Janeiro, São Paulo et Salvador de Bahia. De nombreux échanges avec les écrivains et directeurs de revue (Carlito Azevedo de Inimigo Rumor, Marcio-André de Confraria do Ventoâ?¦), les éditeurs (j'ai enfin rencontré, entre autres, Denise Natale et Sérgio Pinto de Almeida, les éditeurs brésiliens de José Agrippino de Paula) et les écrivains de blogs. Je vous invite notamment à visiter le remarquable site littéraire Cronòpios qui a quelques ressemblances formelles avec le site des Éditions Léo Scheer ' notamment l'interface TVCronòpios.

(Photo : Emmanuel Tugny, LL & Alfredo Aquino du blog Ardo Tempo, à la Palavraria de Porto Alegre, quartier Bom Fim.)

Archives Syndication
septembre 2010 (271)
janvier 2010 (273)
novembre 2009 (210)
octobre 2009 (220)
septembre 2009 (271)
juin 2009 (192)
mai 2009 (163)
avril 2009 (122)
mars 2009 (211)
janvier 2009 (273)
décembre 2008 (183)
novembre 2008 (210)
septembre 2008 (271)
juin 2008 (192)
mai 2008 (163)
avril 2008 (122)
février 2008 (196)
janvier 2008 (273)
décembre 2007 (183)
novembre 2007 (210)
octobre 2007 (220)
septembre 2007 (271)
août 2007 (235)
juillet 2007 (177)
juin 2007 (192)
fil rss
fil rss commentaires



Copyright
Top